S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Alcatel Lucent : le gouvernement menace, mais de quoi ?


Le gouvernement de François Hollande a eu recours aux tactiques françaises habituelles dans le dossier Alcatel, en menaçant de bloquer les licenciements prévus par le groupe Alcatel Lucent. Un discours auquel on a déjà eu l’occasion d’assister, mais qui a toujours débouché sur des pertes d’emplois. Difficile d’imaginer comment il pourrait en être autrement avec Alcatel.

Le 8 octobre dernier, la société spécialisée dans les télécommunications a annoncé la suppression de 10.000 postes à travers le monde, dont 900 en France. Jean-Marc Ayrault, en sa qualité de Premier ministre, avait déclaré « ce que nous voulons, ce sont des négociations sérieuses pour limiter le nombre des licenciements. Sans accord, le plan de restructuration ne sera pas approuvé. »

Malgré toutes ses tirades, le gouvernement socialiste dispose de peu d’armes pour empêcher une société privée de prendre des mesures pour stopper l’hémorragie, alors qu’elle a fini 6 de ses 7 derniers exercices en pertes. Pour Alcatel, les choses ne seront pas différentes que pour Arcelor Mittal ou PSA Peugeot Citroën : les décisions d’entreprise seront plus que probablement implémentées.

Antonio Barroso, analyste politique chez Teno Intelligence à Londres, a déclaré à Bloomberg : « il s’agit de gestion de crise pure. Le gouvernement essaye de montrer qu’il prend les choses au sérieux alors que le chômage est supérieur à 10 %. Ils peuvent faire pression pour limiter les pertes d’emploi, mais je ne pense pas qu’ils aient beaucoup de leviers pour les empêcher. »

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.