S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Attali : « L’Euro a une chance sur deux de ne plus exister à Noël »


Après sa sortie controversée concernant la note triple A de la France, Jacques Attali nous revient avec des déclarations encore plus fracassantes. Dans un entretien accordé à 20minutes.fr, l’économiste n’y va pas par 4 chemins. Si, d’après lui, la dégradation de la France par les agences de notation est déjà acquise et qu’il ne s’agit que d’une question de temps, la question à se poser est de savoir si l’euro existera encore dans un avenir très proche.

Cependant, s’il s’agit d’un scénario plausible, il ne s’agit pas encore pour Attali d’une fatalité. Il dévoile ses recettes pour éviter l’implosion de l’euro. Et comme souvent, la perte de souveraineté des Etats au profit de l’Europe est considérée comme la panacée :

« Il reste une seule solution qui est de mettre en place un plan à 3 niveaux. D’abord, en urgence, permettre à la Banque centrale européenne (BCE) de racheter des obligations d’État. (…). Deuxièmement : faire un accord entre pays européens sur le contrôle par les autres du déficit budgétaire de chacun (NDLR: n’était-ce pas le but du traité de Maastricht, que personne ne respecte ?). C’est-à-dire perdre de la souveraineté au bénéfice des autres et pas des marchés. Troisièmement : mettre en place une réforme des traités pour permettre à l’Europe d’avoir dès à présent des recettes fiscales et de pouvoir prêter des eurobonds (obligation émise par l’Europe). Voici les 3 étages. Le premier peut se faire en 5 minutes, le deuxième en une semaine, le troisième en 6 mois. Mais il faut lancer les 3 en même temps. Sinon, on va au désastre. Soit on fait quelque chose avant le 9 décembre, date du prochain sommet des dirigeants des pays de l’Union européenne, soit l’euro est menacé dans son existence même. »

Par contre, pas un mot sur la façon dont des économies, comme la Grèce, sont censées sortir du marasme en étant pénalisées par une devise forte, taillée sur mesure pour l’Allemagne.


VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Attali : "L'Euro a une chance sur deux de ne plus exister à Noël", 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : , ,



1 Réponse to " Attali : « L’Euro a une chance sur deux de ne plus exister à Noël » "

  1. Nova 2000 dit :

    Noël 2011 est passé et l’euro est toujours là ! Il sera encore là au prochain Noël et toujours là dans 10 ans car c’est la seule perspective sérieuse pour l’Europe.

Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.