S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Chypre tente de négocier un assouplissement des termes de son plan de sauvetage


Après avoir évité, pour l’instant, la décomposition de son système bancaire, Chypre tente désormais de négocier un assouplissement des termes de son plan de sauvetage avec l’Union européenne et le Fonds Monétaire International, alors que les ministres des Finances européens doivent se réunir cette semaine.

« Les dernières discussions avec la troïka concernent le secteur financier dans son ensemble, ainsi que les politiques fiscales et d’ajustement », a déclaré Christos Stylianides, le porte-parole du gouvernement chypriote. La troïka a accordé une année supplémentaire, soit 2017, pour produire un excédent budgétaire en le dispensant jusque-là du paiement des intérêts, mais Chypre voudrait de nouveau rallonger le délai d’une année, soit 2018.

Le gouvernement chypriote cherche à repousser les échéances des objectifs fixés par les termes du prêt de 10 milliards d’euros, après avoir accepté de tondre les déposants des 2 plus grandes banques du pays. D’après tous les experts, ces mesures vont dévaster l’économie chypriote, déjà branlante après l’explosion de la principale centrale électrique du pays.

De nombreuses petites et moyennes entreprises ont leur compte en banque chez Bank of Cyprus et Laiki ; les entreprises qui étaient chez Laiki sont ruinées, tandis que celles qui sont chez Bank of Cyprus pourraient perdre jusqu’à 80 %.

D’après le dernier accord, Chypre devra finir l’année avec un déficit de 2,4 %, pour ensuite produire un excédent de 4 % en 2017. Avec une grande partie des sociétés chypriotes privées de fonds, on se demande par quel miracle ce tour de force sera réalisé, les recettes fiscales de l’île étant sur le point de s’effondrer.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.