S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

La descente aux enfers du marché automobile européen n’en finit pas


L’année 2012 a été catastrophique pour le marché de l’automobile en Europe. Apparemment, la tendance n’est pas prête de se redresser avec de nouveaux chiffres déprimants pour le mois de janvier 2013. Ford et PSA Peugeot Citroën sont les premières victimes du manque d’engouement des acheteurs européens, alors que la contraction économique s’est étendue du sud de l’Europe à des pays comme l’Allemagne et la France.

L’année dernière, les immatriculations ont chuté de 8,7 %, d’après l’association européenne des constructeurs automobiles. 2012 fut la pire année depuis que l’association compile les données les immatriculations européennes, soit depuis 1990.

En Europe, les constructeurs automobiles ne savent plus à quel saint se vouer. Le CEO de Fiat a estimé les pertes du secteur sur le Vieux continent à 5 milliards d’euros en 2012.

Le mois dernier, Ford a vu ses ventes chuter de 26 %. PSA a déjà engagé des actions pour stopper l’hémorragie en planifiant la fermeture de 5 usines et la suppression de 30.000 emplois. En janvier, PSA a vu ses ventes diminuer de 8,6 % en Allemagne, et de 15 % sur son marché local.

Ernst & Young explique ces conditions par un chômage des jeunes qui atteint 50 % dans certains pays de l’Union. Qui peut se permettre d’acheter une voiture neuve dans ces conditions ? Le marché européen de la voiture serait en train de se modifier de façon structurelle.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
La descente aux enfers du marché automobile européen n'en finit pas, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.