S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

L’austérité divise la société portugaise en deux


Lorsqu’il s’agit de porter le fardeau de l’austérité, certains Portugais se sentent plus égaux que d’autres.

À la mi-chemin de son mandat, le premier ministre Pedro Passos Coelho tente d’apaiser le ressentiment populaire, alors que le secteur privé doit faire face aux licenciements tandis que le secteur public, fort de 600.000 fonctionnaires, a été presque épargné.

Les 2 syndicats principaux du Portugal ont prévu une grève générale pour le 27 juin, la seconde depuis la demande d’aide officielle du Portugal en avril 2011. L’objectif est de consolider les acquis sociaux des fonctionnaires, notamment la semaine de 35 heures et une retraite anticipée.

Mais pour Francisco Rodriguez, 78 ans, qui tient une boutique de vêtements juste en face du parlement à Lisbonne, « il n’est pas juste que les fonctionnaires disposent de privilèges par rapport aux travailleurs du secteur privé ».

C’est le même sentiment qui résonne dans le sud de l’Europe, de l’Algarve à Xanthi, dans l’est de la Grèce, alors que la crise de la dette vient sanctionner des années de laxisme budgétaire et de gabegie.

Le souci, en plus du fait que l’austérité a aggravé la récession, c’est que le Portugal a eu davantage recours à la taxation que la Grèce et l’Irlande pour réduire son déficit. En quelque sorte, le secteur privé serait saigné pour maintenir les avantages des fonctionnaires.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.