S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Le hors-bilan des banques pourrait être contrôlé


Les banques vont devoir limiter leur effet de levier sans pouvoir exploiter leur hors-bilan, pratique fortement répandue aujourd’hui, notamment pour cacher leurs dettes, d’après le responsable du comité de surveillance des banques de Bâle.

Le groupe de Bâle souhaite mettre en place une législation qui imposera un plafond d’endettement à toutes les banques. Des règles qui seront tellement robustes que les montages comptables des banques ne pourront y échapper, d’après Stefan Ingves, d’après ses déclarations dans une interview.

« Nous voulons contrôler les effets de levier, parce que l’histoire nous a appris que toutes les institutions qui sont tombées utilisaient des effets de levier trop importants. À chaque fois, on s’en est rendu compte par après, lorsque c’était trop tard, » a déclaré Ingves, qui est également le gouverneur de la banque centrale suédoise.

25 % des plus grandes banques du monde ne répondent pas aux conditions d’une version préliminaire des règles de levier de Bâle, si celle-ci était entrée en vigueur l’année dernière, d’après un rapport publié par ce comité de Bâle le 25 septembre dernier. Les banques peuvent facilement augmenter artificiellement leur niveau de capitaux propres en changeant leur évaluation du risque de pertes, ainsi que la valorisation de leurs actifs (qui est libre dans de nombreux cas).

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.