S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Le Parlement britannique rejette toute intervention en Syrie


C’est un véritable camouflet qu’a dû encaisser le premier ministre britannique David Cameron, alors que la chambre des communes a rejeté toute implication de la Grande-Bretagne dans des frappes sur la Syrie. 285 parlementaires auront voté contre, 272 pour, après plus de 7 heures de débats. Des parlementaires rebelles du parti conservateur de Cameron se sont joints à l’opposition travailliste pour rejeter le plan.

Dépité, le premier ministre britannique a déclaré après le vote : « le Parlement britannique ne souhaite pas une intervention de l’armée britannique, j’ai reçu le message et le gouvernement agira en conséquence. »

Ce revers pour Obama arrive alors que son administration a du mal à rassembler les preuves de la culpabilité d’Assad dans les attaques au gaz qui se seraient produites le 21 août dans la banlieue de Damas.

Dans les débats, les antis intervention ont beaucoup parlé du fiasco de l’Irak, aussi bien au niveau des soi-disant preuves concernant les armes de destruction massive, mais aussi sur les conséquences de l’intervention pour le peuple irakien, 10 ans après. Les Britanniques ont également indiqué, via les sondages, qu’ils étaient en majorité contre toute intervention de leur pays en Syrie.

Désormais, les États-Unis se retrouvent de plus en plus esseulés.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.