S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Les indépendants « classiques » gagnent sept fois plus que les auto-entrepreneurs


Hors agriculture et hors auto-entrepreneurs, les indépendants ont retiré en moyenne 37 240 € de leur activité non-salariée en 2011, selon une récente étude de l’INSEE. Ce revenu moyen a progressé de 1,6 % en euros constants par rapport à 2010. Il cache bien évidemment de grandes disparités. En bas de l’échelle, un indépendant sur dix déclare un revenu nul car il n’a pas dégagé de bénéfices ou se rémunère sous forme de dividendes. Un sur quatre a un revenu annuel égal à 8 600 € et la moitié déclare un peu plus de 21 600 € annuels. En haut de l’échelle, un indépendant sur quatre perçoit plus de 44 600 € et un sur dix dégage un revenu annuel supérieur à 84 300 €. Les revenus ont fortement progressé en 2011 dans les activités informatiques (+ 6,9 %, 30 910 €), les activités artistiques et récréatives (+ 6,1 %, 14 410 €) et les professions juridiques (+ 5,6 %, 113 640 €), mais sont en en net repli pour les métiers de bouche (- 4,3 %, 27 050 €), l’hébergement et la restauration (- 2,3 %, 20 250 €), le commerce et la réparation d’automobiles (- 3,8 %, 25 010 €) ou les taxis (- 2,5 %, 16 980 €). De leur côté, les auto-entrepreneurs ont retiré en moyenne 5 430 € de leur activité, soit sept fois moins que les indépendants « classiques ». A ce titre, l’INSEE reformule un constat déjà fait en 2010 : le revenu moyen des indépendants tous statuts confondus a décru de 1,9 % en euros constants, en raison de la forte croissance du nombre d’auto-entrepreneurs, lesquels touchent en moyenne des revenus plus faibles que les indépendants « classiques ».

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.