S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Les investisseurs sont les cobayes des expériences des banques centrales


La BCE et la banque d’Angleterre imitent la Fed en influençant les marchés par leurs politiques monétaires. En fin de compte, les investisseurs pourraient devenir des cobayes.

Durant les 3 derniers mois, le marché obligataire a connu une tempête, les bons du Trésor américains à 10 ans étant passés de 1,63 à 2,74 %, soit le plus gros écart enregistré depuis 2010, alors que le président de la Fed ne parvient pas à communiquer un message clair quant à ses intentions de réduire, puis de stopper ses achats d’actifs.

C’est ainsi que Vincent Reinhart, chef économiste de Morgan Stanley à New York qui a également travaillé en tant qu’économiste en chef des politiques monétaires de la Fed durant 2001 à 2007, a déclaré : « s’il s’agit de science, alors nous sommes leurs cobayes. »

Cette semaine, la Fed, la BCE et la BOE vont s’exprimer. De nouveau, ce sont ces déclarations qui vont dicter l’évolution des marchés, la place des banques centrales ayant occulté les fondamentaux depuis quelques années, les achats et les vents d’actifs étant désormais dictés par les assouplissements quantitatifs et les politiques des taux d’intérêt des banques centrales.

Ce constat est d’autant plus effrayant que les banquiers centraux n’ont aucune idée de ce qui nous attend pour demain. Ce manque de crédibilité pourrait accentuer les effets d’un changement de politique inattendu par les marchés.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.