S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Quelle politique économique pour la Grande-Bretagne après la perte de son triple A ?


Après l’Espagne, l’Irlande, les États-Unis et  la France, le club des pays AAA compte un pays de moins, suite à la dégradation de la Grande-Bretagne par Moody’s.

Le choc passé, les Britanniques cherchent des solutions. L’opposition a demandé au gouvernement de changer son fusil d’épaule et de mettre un terme à l’austérité. Mais le chancelier de l’échiquier, Georges Osborne, a déjà confirmé qu’il maintiendrait le cap de la rigueur budgétaire.

La dégradation de Moody’s a eu un grand impact dans le jeu politique britannique, Osborne ayant souvent déclaré parle passé que le « maintien du triple A était un indicateur du bien-fondé de sa politique économique« . Pourtant, les investisseurs et les économistes ont souvent répété que les notations sont un indicateur peu fiable de la santé fiscale d’un pays. Depuis leur dégradation, les taux des obligations américaines et françaises n’a jamais été aussi bas depuis ces 2 dernières années.

« Le changement de notation ne fait que répéter ce que nous savons déjà, » a déclaré Rob Wood à Bloomberg. L’économiste de la banque Berenberg de Londres poursuit : « néanmoins, cette décision met un peu plus de pression sur la livre sterling, ainsi que sur Osborne, et pourrait impacter négativement la croissance à très court terme. »

Le creusement de la dette anglaise a peu de chances de s’améliorer avant 2016, d’après Moody’s, et ce malgré des « atouts économiques structurels considérables ».

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Quelle politique économique pour la Grande-Bretagne après la perte de son triple A ?, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.