S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Record du prix de l’immobilier de Los Angeles battu !


C’est le LA Times qui a dévoilé le premier l’information dans ses colonnes : le record du prix de l’immobilier de Los Angeles viendrait d’être battu suite à la vente d’une propriété de luxe qui s’est négociée à plus de 100 millions de dollars.

Fleur-Lys-Los-Angeles

Le journal numéro 1 de Los Angeles est formel : les 102 millions de dollars qui ont été avancés pour acquérir la célèbre maison « Fleur de Lys » établissent le record de la transaction immobilière la plus chère de l’histoire de Los Angeles. La demeure de luxe s’étale sur 4000 m² et compte pas moins de 12 chambres à coucher, 15 salles de bains, mais aussi un garage pour 9 voitures, une salle privée de cinéma, une salle des fêtes, une salle de fitness ainsi que des courts de tennis et une immense piscine dans le jardin.

Située dans le quartier très prisé de Holmby Hills, cette luxueuse propriété est également passablement excentrique, étant inspirée de Vaux-le-Vicomte, le château qui avait déjà donné l’idée de Versailles à Louis XIV. Mais quel est le châtelain des temps modernes qui a érigé cette demeure flamboyante ? Il s’agit de David Saperstein, un homme d’affaires qui avait voulu faire un cadeau à son épouse Suzanne, ancienne championne suédoise de ski et top model. Malheureusement, le couple divorcera seulement un an et demi après la fin des travaux. Elle mettra « sa » maison en vente dès 2006 pour 94 millions d’euros.

Si le record de Los Angeles est battu, Forbes affirme même qu’il s’agit de l’une des maisons les plus chères de tous les États-Unis. Toujours d’après le Los Angeles Times, ce serait un milliardaire français qui aurait fait l’acquisition de ce joyau. Un retour aux sources, en quelque sorte, pour « Fleur de Lys ».

Un marché immobilier de luxe qui a le vent en poupe aux États-Unis

Cette vente record à Los Angeles s’inscrit dans le cadre d’une tendance globale aux États-Unis, qui voit l’immobilier largement repartir à la hausse depuis 2 ans, surtout dans les biens d’exception. Durant ce laps de temps, les ventes de plusieurs dizaines de millions de dollars n’ont pas été rares, comme ce fut le cas pour le manoir de Woodside dans la baie de San Francisco ou encore du manoir Spelling acquis par la femme de Bernie Ecclestone, Petra.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.