S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Un ancien du Trésor américain accuse la Fed d’avoir orchestré la chute du cours de l’or


Le Dr Paul Craig Roberts a été, de 1981 à 1982, sous-secrétaire au Trésor de l’administration Reagan. Il est considéré comme l’un des pères fondateurs des Reaganomics. Il a également travaillé comme journaliste pour le Wall Street Journal et Business Week.

Après le massacre du cours de l’or, l’ancien technocrate a tout simplement accusé la Fed d’être à la manœuvre. Lorsque King World News lui a demandé son avis à propos de la nouvelle, le Dr Roberts a déclaré :

« Il s’agit d’une manipulation. Cela a commencé dès le début du mois d’avril. Les maisons de courtage ont commencé à dire à leurs clients que les investisseurs institutionnels et les hedge funds étaient sur le point de vendre en masse leur or, et qu’ils devaient prendre les dispositions nécessaires. (…)

Depuis le début, je pense que la Fed se fait du souci pour le dollar. Celui-ci est créé en grandes quantités, alors qu’en même temps, de nombreux pays abandonnent le billet vert en tant que mode de règlement international.

La valeur du dollar est menacée. S’il devait s’effondrer, la Fed perdrait le contrôle sur les taux d’intérêt. Ensuite, ce serait le marché obligataire, les marchés actions et les banques qui exploseraient. Il s’agit donc d’un acte désespéré, car ils veulent imposer le dollar comme seule valeur refuge.

Pour favoriser cette politique, ils ont fait pression sur la banque centrale japonaise pour que celle-ci fasse tourner la planche à billets.

Le cours de l’or reflète principalement ce qui se passe sur le marché des certificats. Il s’agit de ventes à découvert nues, il n’y a pas d’or physique. »

Au vu de ce que l’on sait aujourd’hui, les accusations graves du Dr Roberts sont crédibles. La chute du cours a été provoquée par la mise en vente sur les marchés Futures de 100 tonnes. 30 minutes plus tard, c’est cette fois 300 tonnes qui ont inondé le marché des futures. Ceci a été fait au moment où New York est le plus liquide, tandis que les marchés étrangers, comme Londres, étaient ouverts, pour un impact maximum.

400 tonnes, cela représente 15 % de la production annuelle mondiale. Si quelqu’un souhaite vendre 400 tonnes d’or, il le fera petit à petit afin d’en tirer un maximum. Le but recherché était donc de faire baisser le cours de l’or.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes)
Un ancien du Trésor américain accuse la Fed d’avoir orchestré la chute du cours de l’or, 5.0/5 sur un total de 2 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : , , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.