S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Assurances Vie

Assurance vie : l’Allemagne envisage une grosse réforme


On a beau citer en exemple les performances de l’économie allemande, son secteur de l’assurance-vie souffre tout autant de bas rendements qu’en France. C’est pourquoi le gouvernement allemand se penche sur une grosse réforme de l’assurance-vie.

euro-fuite-des-capitaux
Avec ses promesses de taux élevés et ses rendements en berne, le secteur de l’assurance-vie en Allemagne doit faire le grand écart. Michael Meister, le secrétaire d’État au ministère des Finances, a donc annoncé que ses services étaient en train de plancher sur un ensemble de mesures qui devraient permettre au secteur de tenir ses promesses à long terme.

Politiquement parlant, il s’agit d’un dossier extrêmement délicat : il y a en Allemagne plus de contrats d’assurance-vie que d’habitants, alors que ce produit d’épargne et d’investissement gère un encours de 765 milliards d’EUR, ce qui en fait l’un des plus populaires du pays.

Le problème pour les sociétés d’assurance-vie est simple : leur contrat prévoit un taux fixe jusqu’au terme de celui-ci. Évidemment, le problème ne se pose pas pour les assurances-vie signées aujourd’hui, qui offrent des rendements modestes, qui se situent autour des 1,75 %. Le problème émane des anciens contrats, notamment ceux signés au cours des années 90, et qui offrait un taux de 4 %.

Aujourd’hui, ces sociétés sont obligées d’offrir ce rendement à leurs clients, alors que les obligations allemandes rapportent péniblement un peu plus de 1 %. Afin de compenser, ces sociétés sont contraintes de provisionner des réserves.

Autre souci : l’obligation pour les sociétés d’assurance-vie d’outre-Rhin de partager leurs plus-values avec leurs clients dont le contrat arrive à échéance, à concurrence de 50 %. Des sommes qui sont payées par les nouveaux clients aux anciens. Ce système crée de facto une injustice entre les 2 catégories de clients.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement allemand tente de faire sauter cette spécificité de l’assurance-vie, mais la majorité précédente avait buté sur la fin de non-recevoir des associations de protections des consommateurs.

Cependant, il semblerait que dans les dispositions actuelles, la pérennité du secteur de l’assurance-vie pourrait être vraiment remise en question, notamment d’après un rapport publié en novembre dernier par la Bundesbank, qui estime qu’en cas de persistance d’un environnement de taux plancher, plus de 35 % des sociétés d’assurance-vie ne seraient plus à même de respecter les critères de fonds propres à l’horizon 2023.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
Assurance vie : l'Allemagne envisage une grosse réforme, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.