S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Assurances Vie

Comment récupérer de l’argent injecté dans votre assurance vie?


assurance vie multisupportLe contrat d’assurance vie est un support d’épargne à long terme qui implique une durée d’investissement d’environ 10 ans. Cependant, tout détenteur d’un contrat dispose de 3 options s’il souhaite récupérer une partie des sommes injectées pour faire face à un besoin urgent de liquidités.

Que vous ayez un contrat d’assurance « fonds en euros », en unités de compte ou multisupports, peu importe, vous avez à votre disposition 3 options lorsqu’il s’agit de récupérer des fonds, à savoir : le rachat partiel, le rachat total ainsi que l’avance. Cette récupération d’argent frais peut se faire dans les 30 jours qui suivent le versement s’il s’agit d’un versement libre, dans les 2 ans pour un versement périodique. Cela dit, examinons les avantages et les inconvénients de ces 3 options :

Rachat total

Avec le rachat total, le souscripteur du contrat d’assurance vie récupère toutes les sommes investies. Par la même occasion, il met un terme au contrat, de façon irréversible. Les sommes disponibles correspondent à l’évolution du capital investi et du rendement du support, ponctionné des frais de gestion.

Le montant disponible qui est alors à verser à l’assuré sera ponctionné par le fisc. Le montant de cette ponction dépendra de la durée de détention du contrat :

  • Durant les 4 premières années, les montants perçus sont intégrés à l’impôt sur le revenu ; en option, possibilité d’opter pour le prélèvement forfaitaire obligatoire, qui s’élève dans ce cas de figure à 35 %.
  • De la 5e à la 8e année : les montants perçus sont intégrés à l’impôt sur le revenu ; en option, possibilité d’opter pour le prélèvement forfaitaire obligatoire, qui s’élève alors à 15 %.
  • À partir de la 9e année : les montants perçus sont intégrés à l’impôt sur le revenu ; en option, possibilité d’opter pour le prélèvement forfaitaire obligatoire, qui s’élève dans ce cas de figure à seulement 7,5 %. L’assuré dispose également d’un abattement fiscal, qui dépendra de sa situation familiale (9 200 EUR s’il est marié ou pacsé, 4 600 EUR pour les célibataires).

Avantage de ce type de rachat : choix entre le prélèvement forfaitaire ou la taxation standard, au mieux des intérêts de l’assuré. Après la 9e année, fiscalité des plus attractives, grâce au très faible taux du prélèvement forfaitaire, ainsi que l’abattement fiscal supplémentaire offert.


Rachat partiel

Avec cette option, vous avez la possibilité de récupérer une fraction du capital injecté. Cette option est intéressante lorsque vous avez un besoin urgent de liquidités, mais que vous ne désirez pas pour autant mettre un terme à votre contrat d’assurance vie. Évidemment, les sommes disponibles correspondent à l’évolution du capital investi et du rendement du support, ponctionné des frais de gestion.

Le rachat partiel est imposé de la même manière que le rachat total, sauf que le montant imposable est déterminé grâce à la formule suivante : retrait partiel – (retrait partiel . tous les versements) / rachat total.

Dans le cadre du rachat partiel, l’assuré bénéficie d’un triple avantage : choix du régime fiscal le plus avantageux, mais aussi possibilité de déclarer un montant de plus-values imposables inférieur à celui du rachat total. De plus, après 9 ans, l’abattement peut être supérieur à la plus-value, ce qui signifie que le rachat partiel devient totalement exonéré d’impôt.

L’avance

Cette méthode pour retirer de l’argent de son contrat d’assurance vie est plutôt méconnue. Il s’agit en quelque sorte d’un prêt qui est consenti par le bancassureur à l’assuré. Le capital du contrat reste inchangé et continue à travailler.

Le montant de l’avance est plafonné à 80 % pour les contrats monosupport, à 60 % pour les multisupports. Elle doit être remboursée dans les 36 mois maximum, ainsi que les intérêts dus, qui sont calculés sur base du taux moyen des emprunts d’État + 1 %.

Si le souscripteur venait à décéder, l’avance est alors déduite de son contrat en suivant le dispositif du rachat partiel. L’avance n’est soumise à aucun impôt.

Avantages de l’avance : il ne s’agit pas vraiment d’un rachat, mais plutôt d’un prêt adossé à un contrat d’assurance vie, qui sert de garantie. L’avance permet de disposer d’argent frais sans toucher à son capital.

Comment cela fonction lors du retrait : explication en vidéo

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (5 votes)
Comment récupérer de l’argent injecté dans votre assurance vie?, 3.4/5 sur un total de 5 vote(s)

Articles complémentaires :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.