S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Assurances

Assurance : via un courtier ou en direct ?


Quel est le canal privilégié par les Français pour contracter une assurance, le courtier ou la souscription directe ? Une étude commandée par la chambre syndicale des courtiers d’assurances auprès de CSA nous apporte la réponse, tout en nous fournissant d’autres informations intéressantes.

courtier-assurance

Dans l’esprit de la plupart des assurés, le mot « courtier » signifie un simple représentant d’une société d’assurance qui est là pour vendre ses produits, alors qu’en général, le courtier est un conseiller qui commercialise un large panel de polices d’assurance en provenance de la majorité des assureurs servant le territoire en question.

Passer par un courtier, c’est donc en quelque sorte se faire conseiller par un professionnel qui, en raison du chiffre d’affaires qu’il génère, est également en mesure de négocier les tarifs, ce qui signifie que son intermédiation ne représente pas nécessairement un surcoût par rapport à la souscription directe. De plus, le courtier est en mesure d’obtenir des adaptations de la police en fonction du profil de son client. Et en cas de sinistre, vous n’êtes pas seul pour obtenir l’indemnisation si la société d’assurance tente de l’éviter.

La popularité des courtiers en France : peu représentative de leur image

Malgré tous ces avantages, seulement 15 % des Français ont fait confiance un courtier pour contracter leur assurance. Une écrasante majorité, soit 70 %, préfère traiter directement avec les sociétés d’assurances en se faisant aider par ses proches pour le choix de la bonne police si nécessaire. Afin de trouver la meilleure assurance possible, 15 % des Français recourent aux fameux comparateurs sur internet, des sites qui permettent de mettre en concurrence les polices des assureurs participants au comparateur en quelques clics de souris.

Pourtant, les courtiers en assurances disposent d’une très bonne image auprès du public français. 75 % des personnes interrogées estiment qu’ils fournissent des solutions adaptées aux besoins, tandis que pour 73 % d’entre elles, les conseils dispensés sont de qualité.

Du côté de la chambre syndicale des courtiers d’assurances, il y a bien entendu du pain sur la planche vu l’écart manifeste entre l’image des courtiers et leur popularité. Il y a cependant une brèche dans laquelle elle compte bien s’engouffrer : avec l’arrivée avec fracas de la loi Hamon qui rend le changement d’assurance plus facile que jamais, les courtiers vont avoir une chance unique de faire valoir leurs intérêts auprès des assurés, une opportunité que la chambre syndicale entend bien saisir des 2 mains en lançant des opérations de promotion du courtage.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Assurance : via un courtier ou en direct ?, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.