Archives de catégorie Banque

ParAdmin

CHANGER DE BANQUE : MOINS DE BOSSES SUR LE PARCOURS

Depuis le début de 2017 et l’entrée en vigueur de la “loi Macron” relative à la mobilité bancaire, transférer son compte courant d’un établissement à un autre est devenu plus simple et mieux balisé.

Il est maintenant possible de changer de banque comme de chemise, ou presque. Depuis l’entrée en vigueur, le 6 février 2017, de l’article L312-1-7 du code monétaire et financier, le passage d’un établissement à un autre a certes été simplifié, mais il arrive tout de même que des retards surviennent. Sachez toutefois que l’automatisation du transfert ne concerne que les comptes courants. Pour l’épargne et les crédits, la procédure est plus complexe. Pour certains produits d’épargne, c’est même impossible. Voici la marche à suivre pour éviter les écueils.

SI ON QUITTE SA BANQUE, C’EST TOUJOURS POUR UNE AUTRE

Parmi ceux qui ont été tentés d’aller voir ailleurs, 44 % ont renoncé à franchir le pas, car ils ne savaient pas quelle banque choisir, selon une étude du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) publiée en juin 2018. Il est parfois difficile de repérer les enseignes qui proposent les meilleurs tarifs (frais courants) et ne vous assassinent pas en cas de découvert non autorisé (frais d’incidents bancaires). Si votre compte affiche souvent un solde débiteur, ou si vous craignez que cela n’arrive, pensez à négocier avec un conseiller un découvert autorisé, assorti si possible d’une baisse des agios, avant de lui confier vos affaires.

Les banques en ligne mettent en avant leurs tarifs bas, mais elles ne proposent pas forcément tous les placements, et nombre d’entre elles imposent des conditions de revenus pour bénéficier de la gratuité des cartes bancaires haut de gamme (voir page 18). Les banques historiques misent sur leur couverture géographique, avec un réseau d’agences où vous pourrez rencontrer des conseillers qui peuvent faire preuve de souplesse pendant une négociation.

MOBILITÉ BANCAIRE AUTOMATIQUE : LES ÉCHÉANCES

Géraldine, du site de parrainage Boursorama Parrain-Boursorama.com, précise : « Si vous choisissez une procédure de mobilité bancaire automatique, vous devez signer un accord écrit, appelé mandat de mobilité, avec l’établissement qui vous accueille et lui fournir les coordonnées de la banque que vous quittez. Et vous pouvez lui demander de clore votre ancien compte, à la date de votre choix ».

Dans un délai de 2 jours ouvrés à compter de la signature du mandat, votre nouveau partenaire doit prendre contact avec l’ancien pour obtenir la liste des prélèvements et virements réguliers sur votre compte bancaire, ainsi que la liste des chèques émis non encore débités sur les chéquiers utilisés au cours des 13 mois précédents. Le délai pour fournir ces informations est fixé à 5 jours ouvrés. • L’établissement qui récupère vos comptes se charge à votre place de toutes les formalités liées au changement. Il doit communiquer vos coordonnées bancaires à tous les organismes émetteurs de prélèvements et de virements “réguliers” dans un délai de 5 jours ouvrés. Par régulière, il faut entendre que l’opération a été effectuée au moins 2 fois par le même émetteur au cours des 13 mois précédant la demande de mobilité.

Les émetteurs de virements ou les bénéficiaires de prélèvements disposent d’un délai de 10 jours pour noter vos coordonnées et vous en informer. À l’issue de ce délai, tous les prélèvements ou virements sont effectués sur le nouveau compte. Attention : votre nouvelle banque devra vous tenir informé des démarches effectuées. Mais elle n’est pas responsable du délai de prise en compte de vos coordonnées bancaires par les émetteurs habituels de virements et les auteurs de prélèvements (entreprises, organismes…). D’où la nécessité de surveiller les opérations et de rappeler à l’ordre les récalcitrants.

SI VOUS SOUHAITEZ GÉRER LE CHANGEMENT VOUS-MÊME

Vous avez décidé de ne pas suivre la procédure automatique. Il vous faudra donc effectuer les démarches de transfert, puis de clôture. Concernant la fermeture, vous devrez soit adresser une lettre recommandée avec avis de réception pour demander que votre compte soit clos, soit vous rendre à votre agence pour y remplir un formulaire spécifique, qui sera enregistré sur place. Indiquez bien que la clôture de votre compte n’interviendra qu’à partir de la date que vous fixerez, le temps d’apurer toutes les opérations potentielles. Vous préciserez que le solde de votre ancien compte sera versé sur le nouveau, pour lequel vous fournirez un relevé d’identité bancaire (RIB). Enfin, n’oubliez pas de préciser votre nouvelle adresse postale et vos numéros de téléphone s’ils ont changé.

SI VOUS AVEZ UN CRÉDIT IMMOBILIER EN COURS

Pour les contrats souscrits avant 2018, certaines banques imposaient la domiciliation des revenus pour toute la durée du prêt. Dans certains cas, une telle clause pouvait être abusive. Pour les crédits souscrits depuis le 1er janvier 2018, la clause de domiciliation des revenus est encadrée (lire Bon à savoir page 88). Si la banque y recourt, cette domiciliation ne peut excéder 10 ans et un avantage individualisé doit vous être octroyé (taux privilégié, frais de dossier offerts…). À l’issue de ces 10 années, vous pouvez choisir de changer d’établissement bancaire tout en conservant l’avantage que la banque initiale vous avait accordé.

SI VOUS DISPOSEZ DE PRODUITS D’ÉPARGNE

Si vous négociez un crédit immobilier ou des conditions tarifaires spéciales dans votre banque d’accueil, le transfert de votre épargne peut peser lourd dans les transactions, sachant que certains produits ne peuvent être transférés. En outre, pour des raisons tarifaires ou fiscales, mieux vaut parfois ne pas toucher à un placement, car l’opération peut être longue et fastidieuse, voire techniquement impossible. Selon le type de vos placements, la banque quittée peut vous facturer des frais de transfert non négligeables. Par exemple, une dizaine d’euros par ligne d’actions cotées pour un compte titres et (ou) des frais minimaux forfaitaires. Pensez à négocier la prise en charge auprès du banquier qui vous accueille. Et anticipez les délais. Il existe juste un délai raisonnable pour le transfert d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou d’un compte titres. Cela peut prendre de 3 à 8 semaines, voire plus. En outre, les valeurs faisant l’objet d’une opération sur titres, de type paiement de dividendes ou offre publique d’achat (OPA), ne seront transférables qu’une fois que cette opération sera bouclée. Enfin, si vous aviez acheté des sicav maison, elles étaient exemptées de droits de garde, ce qui ne sera pas le cas dans votre nouvelle banque.

BON A SAVOIR : UN CHÈQUE RESTE VALABLE 373 JOURS

À partir de la date où il a été signé, un chèque est valable pendant un 1 an et 8 jours. Si vous ne l’avez pas déjà fait, il est conseillé de reprendre votre chéquier et de vérifier que vos chèques ont bien été débités en les pointant sur vos relevés de compte. Si vous vous apercevez qu’un chèque n’a pas été encaissé, vous devrez laisser ouvert votre compte courant avec la somme suffisante pour l’honorer pendant le délai de validité qu’il reste à courir.

ParAdmin

Comment annuler un paiement par carte de crédit ?

Pour beaucoup de gens, payer en temps et en heure par carte de crédit et payer le bon montant, c’est une priorité absolue. Après tout, personne n’aime faire de bêtises avec son dossier de crédits. Toutefois, il arrive que vous deviez annuler un paiement par carte de crédit. Vous avez peut-être payé le mauvais montant ou vous avez mélangé les dates. Quoi qu’il en soit, annuler un paiement par carte de crédit est une procédure relativement simple.

  1. Repérez le numéro de carte de crédit pour la carte concernée par l’annulation de paiement. Assurez-vous de connaître l’endroit où se trouve le numéro de compte et tenez-vous prêt à taper le numéro sur votre téléphone à touches ou à donner le numéro par téléphone, à voix haute. Ce numéro se trouve sur votre carte de crédit ou vous pouvez le trouver sur l’une de vos dernières factures.
  2. Au dos de la carte de crédit, cherchez le numéro du service client ou bien vous le trouverez sur votre dernière facture. Il commence généralement par « 1-800 ». Appelez le numéro.
  3. Donnez les informations demandées par le conseiller du service client de la société de carte de crédit ou par le service vocal de la société.
  4. Dites-leur pourquoi vous annulez le paiement si vous le souhaitez, lorsque le conseiller le demande. Ne vous sentez pas obligé de vous justifier si vous ne le souhaitez pas.
  5. Notez le numéro de confirmation. Ceci est particulièrement important puisqu’il s’agit de la preuve immédiatement obtenue que le paiement a été annulé. Il est dans votre intérêt d’écrire l’heure à laquelle vous avez passé l’appel ainsi que le nom du conseiller.