S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Banque

Banque françaises : Plafonnement de certains frais bancaires


L’inquiétude est de mise au sein des Banques françaises, concernant le plafonnement de certains frais assujettis à leurs clients. De nouveaux amendements seront décidés, concernant la loi Bancaire,et les responsables des banques françaises, s’inquiètent par de l’incidence que ces nouvelles mesures auront sur l’emploi.

Les décisions à venir

Des questions se posent afin de savoir, si le nouveau projet sera constitutionnel, en rappelant que la principale mesure est de plafonner les frais bancaires à un maximum de 40 euros par mois.
La décision des députés est le renforcement de la réforme bancaire, mais les banques ne l’entendent pas de cette oreille et souhaitent faire retirer cet amendement en avançant, que l’emploi pourrait en pâtir. Christian Paul, député PS, a déposé cet amendement qui plafonnera les frais bancaires dans le cas de découverts.

La décision finale reviendra au gouvernement pour imposer les plafonds, comme par exemple donner une limite de cinq euros par opération pour un maximum de 40 euros mensuel. Les grandes banques avancent que ce nouvel amendement leur coûterait cher. Pour manifester leurs mécontentement, six d’entre elles ont envoyé une lettre au chef du gouvernement.

Les conséquences d’une telle mesure

Cet amendement génèrera d’importantes dépenses car l’industrie bancaire emploie plus de 250 000 personnes et va devoir faire face à une situation conflictuelle dans le contexte actuel.

Les recrutements dans le milieu bancaire ont diminués l’année dernière, de 30 000 à 23 000, ce qui malgré tout, met la banque en tête des entreprises qui embauchent dans notre pays. Les banques de leur côté ont une contre proposition qui consiste à moduler les frais par rapport à la situation économique de leurs clients, et se défendent de chantage à l’emploi.

Comment préserver les clients ?

Le gouvernement suite à la lecture des revendications, a confirmé, que le seuil sera fixé par décret gouvernemental.

L’objectif primordial du gouvernement est la protection des particuliers, mais il cherche aussi à garder un équilibre dans ces mesures. Les pertes bancaires seront répercutées dans les taux de crédits.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
Banque françaises : Plafonnement de certains frais bancaires, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.