S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Crédit

Tous égaux devant la baisse des taux des crédits immobiliers ?


On n’avait plus vu ça depuis la Seconde Guerre mondiale. Jamais il n’a été aussi intéressant d’acheter un logement via un crédit hypothécaire. Alors qu’il y a encore 2 ans seulement, le taux moyen d’un tel crédit s’élevait à 4 %, il est passé en juillet à 2,7 %, et la tendance semble se poursuivre. Cela dit, sommes-nous vraiment tous égaux face à la baisse des taux ?

credit-taux-egalitePas vraiment, car elle profite principalement aux emprunteurs les plus aisés. Ce qui signifie que les candidats acquéreurs au logement les moins solvables ne bénéficient pas nécessairement de plus grandes facilités, mais que les plus aisés disposent soit d’une plus grande capacité d’emprunt, soit de mensualités moins chères qu’il n’y a pas si longtemps de cela.

Le secteur bancaire semble favoriser les demandeurs les plus solvables, qui possèdent déjà un bien immobilier et qui souhaitent financer une seconde acquisition, ou plus. Si cela ne signifie pas obligatoirement que les jeunes sont déboutés, même en cas de salaire modeste, ceux-ci devront présenter à la banque des garanties, comme des fonds propres équivalant à au moins 10 % de leur future acquisition. Ils devront également opter pour un crédit qui ne dépassera pas les 25 ans.

Preuve que la baisse des taux ne rend pas nécessairement les choses plus faciles pour les jeunes, ils sont de moins en moins nombreux à acheter. De 52,4 % des emprunteurs en 2009, ils ne sont désormais plus que 44,8 %. On observe une même diminution du pourcentage des ménages modestes, d’un peu plus de 4 % entre 2009 et 2014.

En principe, le prix de l’immobilier augmente lorsque les taux diminuent, vu que des taux d’intérêt inférieurs génèrent une demande à la hausse, et des capacités d’emprunt plus élevées. Pourtant, ces taux historiquement bas n’ont pas provoqué une hausse des prix au niveau national, ce qui signifie que le marché immobilier français est loin d’être au mieux. Sans ces taux planchers, les prix auraient probablement baissé sensiblement.

Du côté des banques, on reste très prudent dans l’octroi des crédits. Pour preuve, par rapport à la même période de l’année dernière, le nombre de crédits octroyés a diminué de 0,9 % en juillet. Cependant, on pourrait assister à une accélération à partir de la rentrée, alors que les clients vont tenter de profiter de ces taux historiquement bas, et que les banques voudront atteindre leurs objectifs en termes de crédits hypothécaires.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Tous égaux devant la baisse des taux des crédits immobiliers ?, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.