S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Economie

L’Espagne et la zone Euro : 100 milliards et ça repart !


Pour savoir si un plan de sauvetage est bien accueilli par les marchés, le plus sûr est de regarder les réactions de la Bourse. Le prêt de 100 milliards d’euros consenti par l’Europe aux banques espagnoles a visiblement réjoui les Bourses asiatiques (Tokyo en hausse de près de 2,5%), qui ont fait gagner plus de un pour cent à l’euro, après plusieurs jours de dégringolade. L’euro regagne ainsi tout le terrain perdu depuis la fin du mois de mai.

Des marchés rassurés par une réponse adaptée

Après les atermoiements des autorités financières européennes dans la gestion de la crise grecque, les marchés ont été agréablement surpris par le haut niveau de l’aide apportée à l’Espagne. L’Europe semble enfin avoir pris la juste mesure de la crise et y apporter les réponses adaptées. Bien plus, l’embellie de l’euro a manifestement profité à d’autres valeurs, comme le pétrole (qui gagne plus de 2%) et l’industrie automobile..


Les Etats-Unis également satisfaits

La Bourse américaine enregistre une hausse consécutive à l’annonce du plan espagnol. Bien sûr, ces répercussions peuvent n’être que purement conjoncturels, répondant à un soulagement immédiat après une « grosse frayeur ». Ainsi, il faudra attendre quelques jours pour voir le comportement des marchés obligataires sur les moyen et long termes. Contrairement aux marchés d’actions, les marchés obligataires sont en effet beaucoup plus « réfléchis » et sensibles à l’analyse structurelle de la crise. Et c’est là que le bât blesse : sauver les banques ne résout malheureusement rien des causes de la crise, à savoir un endettement excessif, un manque de réformes de fond et une croissance résolument en berne.

A quand la prochaine alerte ?

Le renflouement des établissements bancaires ibériques ne va pas miraculeusement gommer la situation profonde de l’économie espagnole : les difficultés vont subsister et les problèmes rejaillir dans quelques mois. Pour ne pas se retrouver demain dans la même situation qu’aujourd’hui, il faut absolument commencer d’apporter une résolution systémique à la crise, grâce à une relance générale de la croissance européenne, seule à même de remettre de l’argent frais dans les rouages. Au-delà de nécessaires coupes budgétaires (conditions sine qua non d’un assainissement des comptes publics des Etats), seule le retour à la croissance peut empêcher la répétition des plans de sauvetage et l’effet dominos dévastateur, entraînant d’autres pays dans le sillage. Il n’y a plus qu’à…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
L’Espagne et la zone Euro : 100 milliards et ça repart !, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : , ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.