S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Emploi

Des emplois perdus, avec l’exil fiscal


La fiscalité des entreprises étant peu adaptée selon certains responsables de sociétés, de nombreuses entreprises françaises ont choisies de délocaliser afin d’échapper à l’impôt, tel qu’il est actuellement. Un million d’emploi seraient de ce fait perdus sur une vingtaine d’années.

Il faut rappeler que 3 % des deux millions de français expatriés sont des responsables de sociétés de plus de dix salariés.

La fuite des entreprises, c’est la fuite des capitaux

La fondation concorde avance le fait que la France aurait 60 000 entreprises de plus qu’actuellement, si les entrepreneurs n’avaient pas délocalisés et confirme que ces entreprises perdues auraient 50 % de moins d’employés. Ce qui revient à dire qu’un peu plus de deux millions d’emplois seraient définitivement perdus.

Les études le montrent

La fondation Concorde confirme aussi, une accélération des exils fiscaux ces douze derniers mois. Certaines rumeurs d’exil d’équipes de dirigeants de sociétés, sont remarquées car il a été constaté une hausse de 40 à 75 % des ventes immobilières de plus d’1,5 million d’euros à Neuilly sur seine et à Paris.

Le débat sur le sujet

Peu de statistiques officielles viennent confirmer les chiffres, mais le président de la commission des finances présentera dès lundi ses résultats. Les statistiques obtenues sont qu’entre Mars 2011 et Décembre 2012, 250 personnes redevables de l’impôt sur les plus-values latentes ont quittés le territoire.

Pour être redevable de cet impôt, ‘il faut posséder au moins 1.3 million d’euros en actions. Donc tous les exilés répondant à ce critère ne le paieront pas et ce sera un manque à gagner pour le gouvernement. Les contribuables concernés par l’ISF étaient au nombre de 717 en 2010 et aucun chiffre ne vient modifier ce nombre depuis l’arrivée de François Hollande au gouvernement.

Des interrogations

Un groupement d’avocats, le  » Think-tank », a soumis un questionnaire auprès des principaux intéressés fiscalistes, afin d’obtenir des information plus précises sur le sujet, et c’est en avril que les résultats seront rendus publiques.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
Des emplois perdus, avec l'exil fiscal, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.