S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Emploi

Un salarié d’une PME implantée à l’étranger gagne plus que son homologue salarié en France


Selon une étude du cabinet de conseil en développement international Pramex International (groupe BPCE), les PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) françaises ayant des implantations à l’étranger versent, en France, un salaire horaire brut plus élevé que les PME et ETI exportatrices, importatrices ou domestiques, que ce soit pour les travailleurs peu qualifiés (ouvriers, employés), les cadres ou les chefs d’entreprise. Ainsi un ouvrier travaillant dans une entreprise sans aucune activité internationale touche-t-il un salaire horaire de 12,04 € bruts, tandis qu’un ouvrier travaillant dans une firme implantée à l’étranger gagne 13,15 € bruts par heure. Toutes les catégories socioprofessionnelles bénéficient de ce surcroît de salaire, qui s’élève donc à 9,2 % pour les ouvriers, atteint en moyenne 11,4 % pour les cadres et peut aller jusqu’à 53,7 % pour un chef d’entreprise. Le constat s’appuie l’étude des salaires horaires bruts des 882 651 salariés de 11 056 entreprises industrielles. Pramex International estime que « l’implantation comme mode de développement international devrait être encouragée par les pouvoirs publics afin d’en tirer les bénéfices pour l’économie française ».


VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Un salarié d'une PME implantée à l'étranger gagne plus que son homologue salarié en France, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Mots clés :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.