S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Epargne

Le livret A en vaut-il encore la peine ?


Ce n’est un secret pour personne, le rendement du livret A se réduit comme peau de chagrin. À partir du 1er août 2014, il faudra composer avec une nouvelle baisse : il ne rapportera plus qu’un maigre pourcent ! D’où cette question légitime : le livret A en vaut-il encore la peine ?

Livret A rendement

À 1,25 %, le rendement n’était déjà pas folichon. Mais à partir du 1er août prochain, ce taux déjà au raz des pâquerettes va flirter de plus en plus avec zéro alors que le taux d’intérêt du livret A, ainsi que du livret de développement durable, tombera à 1 %. Alors, que faire ?

Les raisons de conserver son livret A

- La liquidité : si vous avez besoin d’argent frais, il est disponible immédiatement, alors que si vous investissez cet argent sur d’autres supports, comme des obligations ou des actions, c’est plus compliqué pour disposer du cash et il y a parfois des frais.

- La sécurité : évidemment, les marchés sont euphoriques pour le moment, battant record sur record. Un environnement qui les rend justement extrêmement risqués. La sécurité du livret A est donc un solide argument pour le conserver, et protéger ainsi au moins une partie de votre patrimoine.

- Les avantages fiscaux : évidemment, vous n’allez pas devenir riche grâce à votre livret A, mais le rendement, si faible soit-il, a au moins l’avantage d’être net d’impôt. Vous êtes également exonéré des prélèvements sociaux, qui sont en principe de 15,5 %.

Les possibilités de substitution du livret A

Il est évidemment possible d’obtenir un meilleur rendement que celui du livret A, mais pour ce faire, vous devrez abandonner certains avantages liés au support d’épargne préféré des Français.

Les comptes d’épargne autres que le livret A

Ces comptes d’épargne, qui offrent un rendement supérieur à celui du livret A, sont au contraire de celui-ci lourdement taxés. Vos plus-values de moins de 2.000 € seront amputées de 24 % d’impôt, ainsi que de 15,5 % de prélèvements sociaux, tandis que les montants supérieurs entrent dans le calcul de la tranche marginale. Attention toutefois de ne pas vous laisser berner par les promotions des banques : les taux d’intérêt alléchants qui sont offerts ne sont valables que pour une période très limitée.

Plan épargne-logement

Le plan épargne-logement offre un rendement défiscalisé de 2,5 % pendant 12 ans, sans pour autant échapper aux prélèvements sociaux de 15,5 %. Un petit calcul permet de déterminer qu’il s’agit donc d’un rendement net de 2,11 %.

Ce qui signifie donc plus du double par rapport au livret A, mais la disponibilité des fonds est moindre : l’argent devra rester bloqué pendant au moins 4 ans pour ne pas devoir payer des compensations. Autre inconvénient du plan épargne-logement (PEL) : vous devrez effectuer des versements annuels d’au moins 540 €.

Remboursement anticipatif de prêts

Si vous avez contracté des crédits durant l’époque où les taux d’intérêt étaient beaucoup plus élevés, vous avez tout intérêt à les rembourser anticipativement. En admettant que vous ayez emprunté à du 3 %, vous gagnerez 3 fois plus d’argent à rembourser votre crédit plutôt qu’à payer vos mensualités et à encaisser les intérêts de votre livret A.

Assurance vie

En 2013, l’assurance-vie a rapporté en moyenne 2,9 %. Ce support d’investissement et d’épargne présente le grand avantage de pouvoir récupérer, relativement facilement, ses billes à tout moment, sans être trop pénalisé en cas de retrait.

Si vous envisagez de contracté une assurance-vie pour placer l’argent qui se trouve actuellement sur votre livret A, vérifiez bien que les frais sur versement soient inférieurs ou égale à 0,5 %.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes)
Le livret A en vaut-il encore la peine ?, 3.0/5 sur un total de 2 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.