S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Epargne

Les Français privilégient les livrets défiscalisés


Les dépôts effectués sur les livrets d’épargne fiscalisés se sont effondrés ces derniers mois: le montant total connaît actuellement son niveau le plus bas depuis un an. Ce sont les livrets non soumis à l’impôt qui ont tiré profit de ce drainage: le Livret de Développement Durable (LDD) et le Livret A demeurent les livrets privilégiés pour le dépôt des économies.

Cette baisse des dépôts sur les livrets fiscalisés est due en particulier à la hausse des plafonds des livrets défiscalisés. En novembre 2012, les montants déposés sur les livrets défiscalisés (A et LDD) représentaient 330,8 milliards d’euros, ce qui correspond à une augmentation de plus de 40 milliards d’euros depuis janvier 2012.

Pourquoi un tel glissement?

En vue de la prochaine application de l’accord de Bâle III, les banques se sont mises à favoriser les dépôts sur les livrets fiscalisés. Durant ces deux dernières années, cette stratégie a fonctionné, permettant d’accroître le montant des dépôts de 42,7 milliards de l’encours de ces livrets.

Cette progression a été freinée dans son élan par le relèvement des plafonds du LDD et du Livret A qui, parce que soumis à aucune taxe, s’avèrent de fait plus intéressants pour les clients. Ce relèvement des plafonds a donc inéluctablement entraîné un glissement d’épargne au détriment des livrets fiscalisés.

Les dépôts à vue, à leur tour, ont diminué: leur encours est passé de 9,75 milliards à 273 milliards, ce qui est le chiffre le plus faible depuis février 2011.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
Les Français privilégient les livrets défiscalisés, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.