S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Epargne

Maintien du prélèvement libératoire pour les épargnants modestes


livret aDepuis le 1er janvier de cette année, la réforme fiscale a introduit la fin de l’impôt forfaitaire sur les dividendes et intérêts. Désormais, ces revenus sont soumis à l’impôt progressif sur le revenu, mais uniquement pour les personnes qui touchent plus de 2 000 € d’intérêts par an. Ce qui, en pratique, ne concerne qu’une minorité d’épargnants.

Au départ, le gouvernement a voulu cette réforme pour que les revenus du travail et du capital soient taxés de façon équitable. Le gouvernement a donc supprimé le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) pour l’impôt sur les revenus issus des placements.

Cependant, le gouvernement a prévu un traitement de faveur pour les contribuables qui touchent moins de 2 000 € d’intérêts par an. Pour ceux-ci, la possibilité de choisir l’imposition forfaitaire à 24 % subsiste. Un choix particulièrement intéressant pour les ménages imposés entre 30 et 45 %. À noter que ce plafond de 2 000 € s’applique au ménage, il est identique que vous soyez célibataire ou en couple (mariage ou PACS).

Pour les personnes qui optent pour l’impôt forfaitaire, il faudra verser un acompte à l’État, qui correspond au calcul de l’ancien PFL. Cette mesure a été prise afin que le gouvernement ne doive pas attendre un an pour toucher l’impôt, le forfait étant toujours prélevé à la source par le passé, tandis que l’impôt forfaitaire est appliqué un an plus tard, via la déclaration de revenus. Cet acompte sera ensuite déduit de votre calcul d’impôt suivant. Cependant, le gouvernement a prévu aussi une exception : si votre revenu fiscal de référence de l’année précédente est inférieur à 25 000 € (célibataire) ou à 50 000 € (couple), vous avez le droit de demander à votre banque de ne pas effectuer le paiement de l’acompte, via une attestation sur l’honneur. Celle-ci doit parvenir à votre banque avant le 1er avril.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
Maintien du prélèvement libératoire pour les épargnants modestes, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.