S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Fiscalité

Fiscalité sur l’épargne : le point sur le Livret A et autres comptes


Contrairement aux apparences, la fiscalité sur l’épargne dispose également de subtilités qui peuvent induire en erreur les investisseurs. L’épargne peut être exonérée d’impôt et des prélèvements sociaux, être sujette aux deux ou bénéficier de l’exonération de l’un ou de l’autre.

fiscalite-livret-a-epargneMême si en raison de la rémunération en berne des Livrets A et autres comptes d’épargnes en berne, nous en sommes réduits à des calculs d’apothicaire, voici les différents cas de figure qui débouchent sur l’exonération ou non de l’impôt et des prélèvements sociaux sur ce genre de produit.

Le Livret A, le livret jeune, le LEP et LDD : aucun impôt

Le cas de figure le plus simple concerne le livret A et le livret de développement durable : l’un comme l’autre sont exonérés à la fois des prélèvements sociaux et de l’impôt sur le revenu, dans les limites de leur plafond (12.000 € pour le LDD, 22.950 € pour le livret A). Ce sont les comptes d’épargne les plus courants, car ils sont ouverts à tous. Veuillez cependant noter que vous ne pouvez en posséder qu’un et que vous risquez une pénalité de 2 % sur les montants dispersés sur les autres livrets si vous enfreignez la règle.

Le livret d’épargne populaire jouit également des mêmes avantages, mais celui-ci est uniquement à l’attention des ménages modestes (plafond de 7700 €). Le livret jeune, comme son nom l’indique, s’adresse aux jeunes de 12 à 25 ans (plafond de 1600 €).

Exonération de l’impôt, mais payement des prélèvements sociaux

La plupart des autres comptes d’épargne permettent aussi de ne pas payer d’impôt moyennant le respect d’un plafond. Par contre, les prélèvements sociaux sont bel et bien dus. C’est notamment le cas du compte d’épargne logement, du plan d’épargne logement ou encore du plan d’épargne populaire. Il peut cependant y avoir des exceptions en ce qui concerne l’impôt sur le revenu, notamment pour les PEL de plus de 12 ans, ou des conditions spécifiques, comme l’absence de retrait pendant 8 ans en ce qui concerne le plan d’épargne populaire.

Compte d’épargne classique : aucune exonération

Pour les comptes d’épargne standards, les intérêts perçus sont intégrés au calcul de l’impôt sur le revenu et sont soumis aux prélèvements sociaux.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Fiscalité sur l’épargne : le point sur le Livret A et autres comptes, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.