S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Fiscalité

Impôt 2015 : bon à savoir pour remplir sa déclaration


impot-2015Peur de faire une erreur de bonne foi, souci d’optimiser au mieux sa déclaration fiscale : chaque année, elle fait angoisser de nombreux Français, surtout que les changements de règles ont été légion ces derniers temps. Quid de l’édition 2015 ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien remplir sa déclaration.

Chaque année, la déclaration d’impôts apporte son lot de nouveautés et de questions de la part des contribuables. Récemment, ils ont dû faire face à de nombreux changements ; la version 2015 de la déclaration d’impôts est pourtant l’exception qui confirme la règle, peu de modifications fiscales étant à l’ordre du jour, si on exclut le barème.

Ce changement de barème a été décidé par le gouvernement afin de réduire l’impôt sur le revenu des ménages les moins nantis, même si au final, il est légitime de se demander si ces modifications étaient vraiment nécessaires au vu des économies engrangées (7 €) . Les changements concernent le relèvement des limites de plafond et de tranches d’un demi pourcent, ainsi que le rehaussement des tranches qui sont prises en compte pour calculer l’impôt.

Impôt sur le revenu 2015 : ce qui change

La première tranche, sur laquelle un impôt de 5,5 % est applicable (entre 6 011 et 11 991 €) est bonnement et simplement supprimée, ce qui signifie une réduction de l’impôt de 329 €. Mais ne vous réjouissez pas trop vite : la tranche de 9 690 à 11 991 € a été portée à 14 % au lieu de 5,5 %, ce qui signifie une augmentation de l’impôt de 322 €. Par ce tour de passe-passe, on obtient cette baisse d’impôt limitée à 7 €. On vous avait prévenu, il ne fallait pas vous attendre à des bouleversements !

En ce qui concerne la décote de l’impôt sur le revenu, dont l’objectif est de mitiger les effets du barème progressif, elle est augmentée de 1 016 à 1 135 €. Cette décote concerne les personnes seules (célibataires, veuves ou divorcées), tandis qu’elle s’élève à 1870 € pour les couples soumis à une imposition commune (PACS et mariage).

Pour calculer l’impôt, vous devez soustraire du montant de la décote le montant de l’impôt brut, puis déduire de l’impôt brut ce résultat. Concrètement, en cas d’impôt brut de 1 000 €, vous déduisez ce montant de 1 135 ou 1 870 € en fonction de votre situation familiale (1135/1870 – 1000, donc décote de 135 € pour les personnes seules et de 870 € pour les couples). Vous déduisez ensuite ce montant de l’impôt brut (1000 – 135/870), donc de 1 000 € dans le cadre de notre exemple, ce qui signifie un impôt de 865 € pour une personne seule et de 130 € pour un couple.

Les crédits d’impôt énergétiques

La transition énergétique offre des réductions d’impôt qui ont été simplifiées à l’occasion de la déclaration 2015. Désormais, le crédit d’impôt offert est de 30 %, il n’y a plus besoin de réaliser un bouquet de travaux (peu importe votre revenu fiscal de référence) tandis que le champ d’application du CITE a été élargi pour prendre en compte de nouveaux frais, comme les bornes de chargement pour les batteries des voitures électriques. Veuillez noter que les départements d’outre-mer font l’objet de mesures spécifiques. Les dépenses sont plafonnées à 16 000 € pour les couples, à 8 000 € pour les personnes vivant seules + 400 € par personne à charge (la moitié en cas de garde partagée).

Veuillez noter que ces changements concernent uniquement les travaux faits à partir du 1er septembre de l’année dernière. Les rénovations antérieures sont sujettes aux anciennes règles.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.