S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Gestion de patrimoine

ArtParis : le petit poucet de la scène contemporaine joue des coudes


Pas facile de se faire une place au soleil lorsqu’on est à l’ombre d’institutions de la scène contemporaine comme la Fiac. Cela n’empêche pas ArtParis de jouer des coudes depuis quelques années afin de gagner ses titres de noblesse et de trouver sa place.

ArtParis-2014

ArtParis est organisée chaque année au printemps. L’édition 2014, qui s’est tenue au Grand palais, s’est clôturée le 30 mars dernier. Ce ne sont pas moins de 140 galeries qui ont participé à l’événement. Contrairement à la Fiac, ArtParis mise sur une programmation plus éclectique, moins axée sur le haut de gamme même si celui-ci n’en est pas absent.

C’est ainsi que l’on a pu découvrir à ArtParis une petite section dédiée au Design, dans laquelle on a retrouvé la galerie parisienne Jousse Entreprise qui a exposé des œuvres de cette créatrice bien connue dans le domaine du design contemporain, Florence Doléac, et notamment son salon thématique sur le billard, disponible en seulement 2 pièces et d’une valeur de 28.000 € chacun.

Autre présence très remarquée à ArtParis 2014 : les galeries chinoises. Si elles sont venues en nombre, cela ne signifie pas que la quantité a primé sur la qualité. Parmi cette délégation chinoise, on a retrouvé Xind Dong Cheng, une galerie reconnue pour dénicher les meilleurs talents de Chine. Elle a d’ailleurs présenté son dernier petit protégé, Luan Xiaojie, qui a proposé des œuvres stylisées et décalées qui s’inscrivent dans la tradition du contemporain chinois.

Une galerie de Hong Kong a présenté le travail sur bronze d’un Chinois, Wang Képing, qui vit cependant en France depuis 30 ans. Ses statues longilignes ont été exposées l’année dernière à Pékin.

Mais ArtParis a pu récupérer également quelques galeries qui ont décidé de ne plus participer à la Fiac et qui proposent des œuvres d’exception. Par exemple des œuvres à l’encre de Chine, sélectionnées parmi les travaux de nombreux artistes renommés (Michaux, etc.), exposés par Tessa Herold.

Nous continuons dans l’éclectisme avec l’abstraction et la galerie Lahumière, qui a exposé des œuvres de Herbin et Dewasne. Et pour terminer, au rayon photo, nous avons eu droit aux travaux du célèbre photographe d’outre-Atlantique Andres Serrano, présentés par Oksana Salamatina, une Russe qui travaille de New York.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote)
ArtParis : le petit poucet de la scène contemporaine joue des coudes, 4.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.