Archives de catégorie Gestion

ParAdmin

La Banque Postale enrichit son offre de produits éthiques

La Banque Postale renforce son offre de produits éthiques avec le lancement du Service Intérêts Solidaires et de deux fonds à formule indexés sur un indice boursier éthique.

Service Intérêts Solidaires donne l’opportunité aux clients épargnants de la Banque Postale de soutenir, via leur épargne, un organisme d’intérêt général ou une association reconnue d’utilité publique. Ce service permet de reverser, chaque année, tout ou partie des intérêts acquis sur un livret défiscalisé – livret A, livret de développement durable ou livret d’épargne populaire – à une association partenaire. Les intérêts ainsi reversés donnent droit à la réduction d’impôt sur le revenu au titre des dons. Au moment de la souscription du service, l’épargnant définit le livret support, le pourcentage des intérêts de ce livret à reverser (25 %, 50 %, 75 % ou 100 %) et l’association bénéficiaire parmi 11 associations membres de l’Initiative, club de réflexion et d’action dont l’objectif est de développer de nouvelles initiatives contre l’exclusion bancaire et financière (ATD Quart Monde, l’Adie, Crésus, la Croix-Rouge française, les Restos du Coeur, le Secours Catholique, le Secours populaire français, l’UNCCAS, Emmaüs France, Habitat et Humanisme ou l’Armée du Salut). En parallèle, la Banque Postale s’engage également en versant un don complémentaire à chaque association, égal à 10 % des intérêts reversés par les clients. L’épargnant peut modifier ou résilier le service à sa convenance.

Deux offres de fonds à formules sont ouverts à la souscription jusqu’au 18 octobre 2014 :

  • LBP EthicEuro 100, où le capital initial est protégé à 100 % en cas de performance négative,
  • et LBP EthicEuro 90, où le capital initial versé est protégé à hauteur de 90 % minimum en cas de performance négative.

Les gains sur ces deux fonds dépendront de l’évolution moyenne de l’indice boursier éthique « Ethical Europe Equity ». La durée du placement est de 8 ans. La performance de l’indice est enregistrée à chaque date anniversaire. Sera retenue au terme la moyenne des 8 performances enregistrées chaque année. Les deux fonds sont éligibles au compte-titres ordinaire, à l’assurance-vie et au plan d’épargne en actions.

Versement minimum pour un compte-titres ordinaire : 15 €. A titre promotionnel, les frais de souscription sont actuellement de 1 % (au lieu de 2 %).

ParAdmin

La crise européenne au menu du G7

Les Ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des 7 pays les plus puissants du monde vont discuter de l’aggravation de la crise européenne, alors que les risques sur l’économie mondiale sont de plus en plus sérieux.

Les pays en dehors de la zone euro, comme le Japon, sont de plus en plus inquiets à propos des développements européens. Le Ministre des Finances canadien a déclaré hier qu’il discuterait avec ses collègues la situation en Europe, sans donner plus de précisions sur la teneur des conversations.

Les dossiers les plus urgents en ce moment : le risque de la sortie de la zone euro de la Grèce (Bloomberg a déjà ajouté à ses terminaux un indicateur pour la drachme, pour être prêt en cas de besoin), ainsi que la position catastrophique des banques espagnoles, qui sont au bord du précipice. Dans ces pays, on assiste déjà à un bank run, qui pourrait se propager à d’autres pays, les Espagnols pouvant se ruer sur les DAB français en cas de souci de retrait dans leur pays.

Que pourrait ressortir de ce sommet ? Une mise sous pression de l’Allemagne peut-être, qui est la seule à détenir la clé d’une solution, soit d’autoriser la banque centrale européenne à recapitaliser les banques. Le cas échéant, on assisterait tôt ou tard à la désintégration de la zone euro.