S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Achat immobilier : et le pays à la fiscalité la plus élevée est…


La France. Notre pays compte un nouveau triste record, celui du pays où la fiscalité pour l’achat d’un bien immobilier est la plus élevée d’Europe. En moyenne, les taxes représentent 27 % du prix total d’un achat immobilier. C’est également 12 % de plus que la moyenne des autres pays de l’UE.

taxes-logement-neufLe gouvernement, à force de chercher des poux dans la tête des autres, s’est fait prendre à son propre jeu. Les promoteurs, à qui l’État a demandé de faire baisser leurs prix, viennent de contre-attaquer en menant une étude sur la quote-part de la fiscalité dans l’achat d’un bien immobilier en Europe.

Et les résultats de cette étude, conduite par le cabinet Fidal pour le compte de la FPI, soit la fédération des promoteurs immobiliers, sont sans appel : la France trône largement en tête du classement de la fiscalité immobilière.

Évidemment, ce ne sont pas les taxes qui expliquent pourquoi les prix de construction d’un logement neuf ont explosé de 50 % en une décennie seulement. En fait, les 2/3 de cette augmentation sont à remettre sur les normes de construction, soit à cause de décisions prises par l’État.

Et après avoir été pris à partie, les entrepreneurs ont été fouiller du côté de la fiscalité, pour découvrir que pour un logement vendu 200.000 € TTC, les taxes représentent environ 27 % de ce montant. Ce qui est beaucoup plus élevé que la moyenne européenne (12 % de plus), et même de son dauphin, le Royaume-Uni (20 %). Par exemple, en Allemagne, cette pression fiscale n’est que de 10 % !

Ces taxes incluent évidemment la TVA. Cependant, le taux de TVA sur la construction est identique outre Quiévrain, ainsi qu’en Hollande. Si la France est malheureusement en tête de ce classement, c’est donc en raison des nombreuses taxes indirectes (locales) qui viennent gonfler la pression fiscale sur l’immobilier. Alors que les collectivités locales tentent d’améliorer leurs rentrées, elles ont multiplié les taxes.

Mais ce n’est pas fini. Car si l’acquéreur doit se résoudre à engraisser le fisc lorsqu’il achète un bien immobilier, la taxe foncière est également l’une des plus importantes d’Europe. Le cas particulier de l’investissement locatif est difficile à évaluer, chaque pays offrant des avantages fiscaux distincts qui rendent quasi impossible l’établissement d’un comparatif.

Et pour finir, la FPI relève le caractère absurde des aides, qui coûtent à l’État 42 milliards d’euros par an, alors que la fiscalité immobilière amène des rentrées de 60 milliards. Pourquoi ne pas tout simplement supprimer les aides et baisser fortement la fiscalité ?

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.