S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Faire baisser son loyer grâce à la colocation ?


Que ce soit pour des raisons financières ou de disponibilités, trouver un toit est de plus en plus difficile en France, alors que les prix, au mieux, se stabilisent, et que les revenus stagnent ou baissent. Parmi les solutions à votre disposition pour faire face à la crise du logement, une a le vent en poupe : la colocation.

colocation-France

De plus en plus de Français font ce choix, même si les motifs varient d’un individu à l’autre. Que ce soit pour réduire sa facture logement, briser la solitude ou faciliter la recherche d’une habitation, la collcation connaît un véritable phénomène de mode en France.

D’après une enquête réalisée par l’institut CSA pour Guy Hoquet l’Immobilier, environ 15 % des répondants déclarent avoir déjà partagé un logement dans leur vie. Assez logiquement, ce sont surtout les plus jeunes qui sont concernés, cette pratique ne datant pas d’hier en ce qui concerne les étudiants : 31 % des colocataires sont âgés entre 18 et 24 ans.

Cependant, la population estudiantine ne représente pas le plus gros d ce contingent de jeunes colocataires : contrairement à ce que l’on pourrait croire, 54 % d’entre eux sont dans la vie active.

La colocation est en plein boum dans l’Hexagone : en 2012, la tendance a augmenté de 11 % selon les chiffres du site appartager.com, spécialisé dans ce type d’annonces dans les grandes villes françaises.

Un loyer moins cher grâce à la colocation

De nombreuses raisons sont derrière le succès de la collocation. En tête du classement, on retrouve sans surprise l’envie de réduire son loyer. En seconde position, c’est le souhait de briser la solitude qui est la raison la plus fréquemment citée. Les 2 autres raisons les plus fréquentes sont l’envie de vivre dans un endroit plus spacieux, et enfin de trouver plus facilement un toit.

Selon M. Abraham, directeur de Guy Hoquet l’immobilier (interrogé par Les Échos), la colocation doit son succès à la crise du logement et à la baisse du pouvoir d’achat. S’il admet que cette solution séduit principalement les jeunes, les salariés et les retraités lorgnent également sur ses avantages, si bien que de plus en plus de Français ont vécu une telle expérience, ou la vivront. C’est pourquoi, selon lui, le secteur immobilier va devoir s’adapter à cette nouvelle donne en répondant à cette nouvelle demande pour le logement de colocation.

Néanmoins, la colocation n’est pas toujours un choix, loin de là. 80 % des Français estiment d’ailleurs qu’il s’agit plus d’une décision imposée par les circonstances. Il est vrai que tout le monde n’a pas envie de partager ses toilettes ou sa douche avec des inconnus. La colocation est également une source de conflits potentiels, alors que la vie en communauté exige organisation et discipline, notamment pour le partage des tâches ménagères.

L’habitat participatif encore à ses débuts

L’habitat participatif, même s’il concerne l’acquisition, va dans le même sens. La loi Alur le promeut et il commence petit à petit à prendre son envol. Le concept consiste à rassembler plusieurs individus pour qu’ils construisent leur bloc à appartements.

Pour l’instant, l’habitat participatif ne concerne que 70 projets (achevés ou dans un bon état d’avancement). Et vu le scepticisme qui règne chez les Français en la matière, il est très peu probable que l’habitat participatif remporte le même succès que la colocation.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Faire baisser son loyer grâce à la colocation ?, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.