S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Le champ de l’APL Accession sera largement réduit


Les candidats acquéreurs à un premier bien immobilier avec des revenus modestes pourraient bien devoir reporter leur projet d’achat immobilier aux calendes grecques, le champ de l’aide personnalisée au logement Accession allant être largement réduit.

APL-accession-2015L’année dernière avait consacré le grand retour des primo-accédants sur le marché immobilier, notamment grâce à l’aide personnelle au logement Accession, qui octroie un coup de pouce financier mensuel aux ménages modestes ayant fait l’acquisition de leur logement.

Actuellement, 30.000 contribuables profitent de cette aide, conditionnée à un plafond de ressources. Cependant, le projet de loi de finances 2015 va réduire le champ de cette aide pour de fait quasi l’anéantir. Désormais, l’APL Accession ne sera accessible que lorsque l’acquéreur perd au moins 30 % de ses revenus. D’une aide automatique qui démarre avec le début du crédit hypothécaire, nous avons désormais un système d’assurance en cas de coup dur. Autant dire que le concept a totalement changé de philosophie.

Résultat des courses, de nombreux Français qui ne roulent pas sur l’or et qui souhaitent réaliser un premier achat immobilier risquent de se retrouver coincés. La nouvelle a évidemment été accueillie avec des grincements de dents du côté des professionnels de l’immobilier, qui regrettent que le gouvernement, lorsqu’il prend une décision positive pour relancer le marché (crédits à taux 0, etc.), en prend une autre débouchant sur les effets contraires, sur base du principe : « je donne d’une main ce que j’ai repris de l’autre ».

L’APL Accession permettait de réduire jusqu’à 30 % les mensualités des ménages modestes faisant l’achat d’un premier bien immobilier via un prêt conventionné ou un prêt accession sociale, des crédits sociaux avantageux pour les moins nantis. Alors que la quote-part de primo accédants avait chuté de 55 à 33 %, le léger mieux à 37 % pourrait n’avoir été qu’un feu de paille. Alors qu’elle avait été revalorisée en 2013, l’APL Accession va être désormais quasi rayée de la carte, ce qui signifie pour de nombreux jeunes l’impossibilité de conduire à bien un projet d’achat immobilier.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.