S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Quel avenir pour les prix de l’immobilier en France ?


prix-immobilierPoursuite de la baisse, stabilisation ou remontée des prix de l’immobilier en France ? L’avenir de l’immobilier est un point d’interrogation qui se trouve dans bien des têtes, de l’investisseur qui se demande s’il doit vendre un bien tout de suite ou attendre à l’acheteur qui se pose les mêmes questions mais pour des motifs inverses. Le Crédit Agricole vient de publier une étude qui propose un point de vue sur la question.

Depuis la fin de l’année 2011, les prix de l’immobilier en France ont démarré une lente décrue, même si toutes les régions n’ont pas été impactées de la même façon, certaines ayant tiré leur épingle du jeu tandis que d’autres ayant subi une baisse marquée. D’après la dernière étude sur l’avenir des prix de l’immobilier en France conduite par le Crédit Agricole, la baisse devrait se poursuivre, de façon limitée (2,5 %), jusqu’en 2017.

Si ces prévisions sont exactes, cela signifie une baisse totale de 14 % depuis 2011. Une baisse, certes, mais pas un crash, même si certaines régions peu épargnées par la baisse des prix n’en sont pas loin, certaines ayant enregistré une baisse annuelle de plus de 7 %.

Entre la fin 2011 et la fin 2014, les prix de l’immobilier ont reculé en moyenne de 7 % sur l’ensemble du territoire. Ce recul semble cependant dérisoire par rapport à la hausse de 150 % enregistrée entre 1998 et 2011. D’ailleurs, en termes de correction immobilière, la France est plutôt bien lotie par rapport à ses partenaires européens.

Parmi les éléments qui ont permis d’enrayer la baisse, il y a évidemment les taux des crédits hypothécaires, qui se trouvent à des plus bas historiques. Cette crainte de voir les taux remonter a poussé de nombreux ménages hésitant à franchir le cap de l’achat. Cependant, cette baisse des taux ne pourra plus se poursuivre indéfiniment.

Malgré la baisse enregistrée durant ces dernières années, l’étude du Crédit Agricole estime que les prix de l’immobilier sont encore relativement chers, même si on se rapproche de plus en plus de leur juste valorisation, et qu’on n’en sera probablement pas loin en 2017.

Selon cette analyse du Crédit Agricole, en partant du principe que les taux seront stables dans les 2 années à venir, il serait donc préférable de patienter encore de 12 à 18 mois si vous désirez acheter, ou encore de vendre immédiatement si vous envisagez de vendre dans les 2 à 3 ans.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.