S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Taux de propriétaires en stagnation depuis 2010


En 2014, 58 % des Français étaient propriétaires de leur logement. Durant les 3 dernières décennies, la propriété n’a cessé d’augmenter dans l’Hexagone, mais depuis 2011, le phénomène s’est tassé pour faire place à la stagnation.

paris-proprietaireJusqu’en 2010, le taux de propriétaires en France n’a cessé de grimper à partir des années 80. À cette date, nous avons atteint un plafond avec 58 % de Français propriétaires de leur résidence principale, et depuis, c’est la stagnation d’après une étude de l’INSEE, sur base de chiffres bouclés en janvier 2014.

Ce qui signifie que ce sont les populations les plus âgées qui sont propriétaires de leur logement. Ce fait est corroboré par le nombre de propriétaires qui ne remboursent pas ou plus de crédit sur leur habitation : alors qu’ils n’étaient que 27,6 % en 1984, ils sont désormais 41 % à posséder réellement leur habitation.

D’autres enseignements intéressants de l’étude de l’INSEE

La majorité des résidences principales consiste en des maisons particulières, soit 57 %. D’après l’INSEE, cette tendance se renforce, preuve que le Français privilégie toujours autant la maison par rapport à l’appartement.

La centralisation économique, un phénomène très franco-français, complique le marché immobilier. Cette centralisation de l’activité signifie que certaines zones sont très demandées au niveau du logement, ce qui entraîne des pénuries et flambées des prix. Pour illustrer ce fait, l’INSEE avance que Paris totalise 16 % des résidences principales françaises, soit à peine moins que l’ensemble des zones rurales du pays (22 %).

Résidences secondaires : une quote-part stable

Sur les 3 dernières décennies, le nombre de résidences secondaires n’a quasi pas évolué. Elles représentent 9 % du parc immobilier français. 83 % des habitations sont des résidences principales, tandis que 8 % des logements sont inoccupés.

Ces chiffres peuvent évidemment varier d’une région à l’autre. Par exemple, dans les départements d’outre-mer, le taux de propriétaires est de 55 %, mais l’offre en logements progresse plus vite que sur le continent, tandis que les résidents secondaires ne concernent que 4 % du parc.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Taux de propriétaires en stagnation depuis 2010, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.