S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Retraite

Préparer sa retraite au féminin


On a beau nous abreuver de discours sur l’égalité, la retraite des femmes est en moyenne bien inférieure à celle des hommes, c’est un fait statistique. Pour les représentantes de la gent féminine, il convient donc de prendre les dispositions nécessaires afin de préparer au mieux sa retraite, à commencer par s’informer.

retraite-femmesLes chiffres ne mentent pas : en 2012, la retraite moyenne des femmes françaises était de 951 €, contre 1654 € pour les hommes. Un écart qui s’est quelque peu réduit durant ces dernières années, mais qui est toujours de l’ordre du fossé. Il y a évidemment une explication rationnelle derrière cette différence, dont l’origine n’est pas à chercher uniquement du côté du sexisme. Si, certes, les salaires des femmes sont inférieurs à ceux des hommes pour un poste similaire, les interruptions de carrière des premières jouent également un rôle significatif dans le différentiel.

Comment compenser ?

Plusieurs alternatives s’offrent aux femmes qui souhaitent améliorer le montant de leur retraite :

  1. Travailler plus : les femmes vivant plus longtemps que les hommes, vous pouvez mettre à profit cet avantage pour cotiser quelques trimestres supplémentaires, surtout si votre carrière est valorisante.
  2. Épargner pour votre retraite : de nombreux produits financiers, comme l’assurance-vie, vous permettront de vous constituer un solide bas de laine en prévision de votre retraite.
  3. Si vous avez déjà pris votre retraite et que le montant de votre pension est trop bas et que vous avez des fourmis dans les jambes, il n’est pas encore trop tard pour reprendre le chemin du travail.
  4. Si vous attendez le moment de votre retraite avec impatience depuis quelques années déjà et que vous n’avez aucune envie de retravailler, le rachat de trimestres peut s’avérer être une stratégie payante pour les femmes qui souhaitent augmenter le montant de leur retraite et qui ont fait leur carrière dans le privé. Pour rappel, vous devez avoir emmagasiné un certain nombre de trimestres pour profiter d’une pension plein pot, ce nombre variant en fonction de l’âge à laquelle vous prenez votre retraite, ainsi que de votre date de naissance.

Aurais-je droit à la pension de réversion ?

Si vous êtes marié, le montant de votre retraite, même s’il est modeste, sera probablement suffisant une fois cumulé à celui de votre conjoint. Mais que faire si celui-ci venait à disparaître avant vous, ce qui est fort probable que les femmes vivent en moyenne 7 ans de plus que les hommes ?

C’est dans ce scénario que la pension de réversion entre en jeu. Elle permet de récupérer une partie de la pension du conjoint disparu (50 % pour les fonctionnaires, 60 % pour les travailleurs du privé). Cependant, ce droit n’est pas automatique. Tout d’abord, il n’est pas accordé aux couples pacsés, ainsi qu’aux concubines, bien entendu. Mais ce n’est pas tout, parfois le remariage empêche le versement de la pension de réversion, ou encore le dépassement d’un certain plafond de revenus (mais dans ce cas, vous devriez être à l’abri).

Un seuil d’âge est également requis : 55 ans pour la retraite de base d’un salarié, 60 ans pour la complémentaire Agirc. Seule exception : les fonctionnaires, pour lesquels aucun seuil n’est prévu.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote)
Préparer sa retraite au féminin, 5.0/5 sur un total de 1 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.