S'informer pour mieux gérer son patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Retraite

Retraites complémentaires : Le Medef négocie


Le Medef et quatre syndicats (FO, CFTC, CFDT et CFE-CGC) sont actuellement en pleines négociations en vue de reboucher le trou dans les caisses de retraite complémentaire Agirc et Arrco: le Medef propose d’économiser six milliards d’euros, en abaissant notamment les mensualités qui seront payées aux retraités.

Les syndicats, cependant, demandent que des efforts soient aussi réalisés par les entreprises. Le Medef rappelle qu’en 2017, les caisses de retraite complémentaire pourraient avoir un trou de huit milliards d’euros. Pour y remédier, il propose, au choix, un gel des pensions ou bien une progression moindre par rapport à l’inflation.

Une autre solution est envisagée: une réduction de 10% du montant des pensions pour les salariés qui partiraient en retraite avant 65 ans, amputation qui courrait jusqu’à ce que les retraités aient atteint cet âge. Âge qui sera repoussé, d’ici 2022, à 67 ans.

Dernière proposition: alléger le montant des pensions versées aux conjoints de personnes décédées. Cette mesure permettrait de réaliser 390 millions d’euros d’économies.


Si les quatre syndicats susmentionnés ont décidé de continuer les négociations, ils ont toutefois émis des réserves sur les mesures proposées par le Medef.

La CGT, pointant du doigt ces « mesures régressives« , a refusé de participer.
La réduction de 10% sur les retraites des personnes qui partent avant 65 ans est la mesure la plus dénoncée par les syndicats: elle concernera en effet des personnes qui auront cotisé tous leurs trimestres.

Quatre autres séances de négociations entre les partenaires sociaux sont prévues d’ici le 1er avril.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes)
Retraites complémentaires : Le Medef négocie , 4.5/5 sur un total de 2 vote(s)

Articles complémentaires :

Mots clés : ,



Ajouter un commentaire


Copyright © 2012 Patrimoine Gestion. Tous droits réservés.
Propulsé par WordPress.