Cession d’entreprise : progression des transmissions intra-familiales

ParAdmin

Cession d’entreprise : progression des transmissions intra-familiales

13 256 PME et ETI ont changé de main en 2011, contre 12 932 en 2010, selon l’étude annuelle de l’Observatoire BPCE. 6 251 entreprises, soit 47,2 %, ont simplement fait l’objet d’une cessation d’activité (mort naturelle ou disparition judiciaire), l’autre fraction ayant fait l’objet d’une cession-transmission. Pour cette seconde moitié, l’Observatoire enregistre une progression importante des transmissions intra-familiales (1 850 en 2011, + 13 % par rapport à 2010). « Une réalité méconnue », estime l’Observatoire, qui indique que, parmi les dirigeants de 60 ans et plus, la transmission familiale (à titre gratuit) représente entre un quart et un tiers des opérations. Selon les chiffres de l’Observatoire, la taille de l’entreprise semble être le facteur déterminant d’une cession, plus que l’âge du dirigeant. Ainsi, le nombre de cessations d’activité est en progression pour les petites entreprises (entre 10 et 19 salariés) : + 6,4 %, alors que leur nombre recule pour les entreprises de taille supérieure. Parallèlement, le taux de cession-transmission, qui s’établit en moyenne à 6,4 % toutes tailles confondues, est de seulement 4,4 % pour les entreprises de 10 à 19 salariés, contre 7,8 % pour la tranche 20-49 salariés, et il atteint 18,1 % pour les entreprises de 250 salariés et plus.

À propos de l’auteur

Admin administrator

Laisser un commentaire