Draghi en attente d’une réponse de l’Espagne

ParAdmin

Draghi en attente d’une réponse de l’Espagne

Le président de la BCE, Mario Draghi, attend toujours une réponse officielle de l’Espagne, qui a décidé d’opter pour la stratégie de la corde raide, pour savoir si son plan de sauvetage est nécessaire ou pas.

Un mois après la communication par la Banque centrale européenne d’un plan exceptionnel d’achat d’obligations, le premier ministre espagnol Mariano Rajoy n’a pas fait de demande officielle d’aide, apparemment pour ne pas se mettre en position de faiblesse par rapport à la troïka et se voir imposer toute une série de mesures qui seraient impopulaires, alors que le pays est déjà en proie à de violentes manifestations.

Dans ce jeu de poker menteur, les 2 parties attendent patiemment de voir l’autre céder en premier. Cependant, les marchés ne vont pas manquer de mettre la pression sur les taux d’intérêt des obligations espagnoles, à force de voir ces incertitudes perdurer.

Il semblerait que l’Espagne et l’Italie oublient parfois que les achats d’obligations sont une mesure de complément aux différents plans d’aide financière directe, qui eux sont assortis de conditions. En attendant, Mario Draghi va dévoiler aujourd’hui son plan d’achat illimité d’obligations à 3 ans sur le marché secondaire. En cas de demande d’aide, le MES pourrait alors acheter ces mêmes obligations sur le marché primaire.

À propos de l’auteur

Admin administrator

Laisser un commentaire