Hollande souhaite que l’Europe envisage la possibilité d’acheter des obligations italiennes via le MES

ParAdmin

Hollande souhaite que l’Europe envisage la possibilité d’acheter des obligations italiennes via le MES

Le président français fraîchement élu a affirmé que l’Europe explore différentes pistes afin de permettre au mécanisme européen de stabilité d’acheter des obligations de pays en difficulté comme l’Italie. Des nations qui ont entrepris les actions nécessaires pour établir l’équilibre de leur budget.

François Hollande a déclaré à des journalistes après le G20 que l’Italie avait émis une idée intéressante, qui consisterait à acheter les obligations de pays en difficulté qui aurait montré des signes de bonne volonté quant à leur équilibre budgétaire. De cette façon, on pourrait à la fois stopper la contagion à d’autres pays, mais aussi récompenser les nations les plus volontaires, sans leur imposer quoi que ce soit.

François Hollande a déclaré qu’il comptait bien discuter en profondeur de cette idée avec ses homologues allemands, espagnols et italiens durant leur prochaine réunion du 22 juin, prévue à Rome. Cependant, il a précisé qu’aucun accord n’est encore acquis à propos de cette proposition.

Le MES, qui devrait être opérationnel en juillet, dispose de la possibilité d’acheter des obligations sur le marché secondaire, mais à certaines conditions, d’après un négociateur allemand qui a requis l’anonymat.

La réunion de Rome de 22 juin a pour but de préparer le sommet européen de Bruxelles des 28 et 29 juin.

À propos de l’auteur

Admin administrator

Laisser un commentaire