HSBC essaie de trouver un arrangement avec les USA concernant ses opérations de blanchiment d’argent

ParAdmin

HSBC essaie de trouver un arrangement avec les USA concernant ses opérations de blanchiment d’argent

HSBC Holdings Plc (HSBA), qui est actuellement sous le coup d’une enquête après des accusations de blanchiment d’argent faites pour le compte de nations qui font l’objet de sanctions, comme l’Iran et le Soudan, serait en train de négocier un arrangement, d’après de source proche du dossier.

La banque, qui dispose de la capitalisation boursière la plus importante d’Europe, a d’ores et déjà provisionné 700 millions de dollars en juillet pour payer toute amende, après qu’une commission du Sénat ait découvert que la banque a fourni un accès au système financier américain à des terroristes et à des cartels de la drogue. Cette provision pourrait être encore revue à la hausse, des aveux mêmes de la banque.

L’enquête, qui aurait dû être conclue en septembre, devrait être prolongée, en raison d’autres devoirs concernant Standard Chartered, qui fait l’objet des mêmes chefs d’accusation. SC aurait blanchi 250 millions de dollars pour le compte de l’Iran.

Ces 2 banques se sont retrouvées sous la menace de voir leur licence bancaire leur être retirée dans l’État de New York. Du côté des autorités, certaines personnes en appellent à des sanctions plus dures que des amendes, le secteur bancaire se moquant trop fréquemment des lois pour agir à sa guise.

À propos de l’auteur

Admin administrator

Laisser un commentaire