Archives de catégorie Gestion

ParAdmin

Les partisans de l’or comme unique moyen sûr de conserver sa richesse à travers le temps sont aux anges. Le précieux métal jaune vient de connaître son meilleur début d’année depuis 30 ans. Les analystes spécialisés dans les matières premières continuent à croire que l’or va progresser la semaine prochaine.
Depuis le début de l’année, l’or a augmenté de 10 %, un rebond qui survient après la première baisse enregistrée au cours d’un trimestre sur ces 3 dernières années. Les analystes expliquent cette montée en flèche par la volonté de la Fed de maintenir des intérêts presque nuls jusqu’en 2014, voire plus.
Pour les investisseurs, l’or est également précieux, il a rapporté bien plus que les marchés, bien sûr sur ce mois de janvier, mais aussi sur toute l’année 2011. La relique a beau être barbare, elle ne se laisse pas faire pour autant ! Certains économistes nous parlent de bulle, alors que l’on sait que de nombreuses banques centrales (Russie, Chine, etc.) ne cessent d’acheter de l’or dès qu’elles en ont la possibilité.
L’or pourrait encore exploser si la Fed décide de lancer un QE3, soit de faire tourner la planche à billets de façon massive. L’objectif de ces opérations et de doper la croissance, mais on sait très bien que très peu de cet argent créé et finit dans l’économie réelle.

Recherches des internautes pour trouver cet article :

  • debut de lor
  • l or que faire 2012
ParAdmin

La communication de Draghi remise en cause

Le président de la banque centrale européenne, Mario Draghi, éprouve toutes les peines du monde à trouver le bon équilibre entre ne rien dire et en dire beaucoup trop.

Lorsqu’il a été nommé à la tête de la BCE il y a 7 mois, sa franchise avait été saluée. Depuis, il a laissé les investisseurs seuls avec leurs supputations à propos de 3 initiatives grecques. Il en a laissé dubitatifs de nombreux concernant l’achat par la BCE d’obligations, ce qui a fait jouer au yo-yo l’euro, ainsi que les taux des obligations italiennes et espagnoles. De nombreuses voix d’experts s’élèvent de plus en plus pour critiquer la communication de Draghi, qui mettrait de l’huile sur le feu.

« Depuis la première conférence de presse, durant laquelle on avait vu un Draghi très sûr de lui, la communication n’a cessé de s’empirer. Il est clair que celle-ci a souvent induit en erreur le marché, qui en est devenu plus volatil, » a déclaré Nick Kounis, chef de la recherche macro chez ABN-Amro à Amsterdam.

Si les statuts de la BCE affirment qu’elle doit fournir au marché et au grand public toutes les informations dont elle dispose de façon honnête et immédiate, il semblerait que son président échoue jusqu’à présent à remplir sa mission.

ParAdmin

FCPE : Et les meilleures sociétés de gestion sont…

Si de nombreux salariés français participent à un plan d’épargne salariale, très peu d’entre eux sont à même de citer le nom du gestionnaire des fonds. Pourtant, cette donnée est cruciale dans l’optique du rendement qui sera retourné. Pour y voir plus clair, Morningstar a établi le classement des sociétés les plus performantes sur le terrain du fonds commun de placement d’entreprise (FCPE). Pour établir son classement, Morningstar a pris en compte les sociétés de gestion qui compte au moins 10 fonds dans leur offre FCPE.

Ce classement a été établi sur base d’une moyenne : la performance réelle dépendra donc du ou des fonds particuliers dans laquelle l’épargne salariale est investie.

  1. Axa Investment Managers Paris S.A.
  2. Natixis Asset Management
  3. CM-CIC Asset Management
  4. Fongépar Gestion Financière
  5. Groupama Asset Management
  6. Legal & General
  7. ERES SAS
  8. HSBC Global Asset Management
  9. Etoile Gestion
  10. Amundi
  11. Société générale Gestion
  12. Agicam
  13. Pro BTP Finance
  14. Inter Expansion

Pour établir son classement, Morningstar a comparé les performances des fonds FCPE avec celles des SICAV et autres fonds, sur 3 périodes (1 an, 3 ans et 5 ans), et a établi un pourcentage du nombre de fois qu’un fonds SCPE s’est classé dans le premier quart des fonds les plus performants (tous fonds confondus). Le classement permet donc de jauger la performance globale d’un gestionnaire de fonds sur son offre FCPE.

Classement des meilleures sociétés de gestion

Source : www.lemonde.fr

ParAdmin

Gaspar : « les taux portugais ne reflètent pas les progrès accomplis »

Ces derniers jours, nous vous avons parlé d’un pays qui est engagé tout droit sur la voie de la Grèce, à savoir le Portugal. Si les termes utilisés ne sont pas aussi directs, c’est un peu ce que concède le ministre des finances portugais, Vitor Gaspar, lorsqu’il a déclaré que les taux des obligations portugaises ne reflètent pas les progrès accomplis au niveau de la stabilisation financière du pays.
Le 30 janvier dernier, le taux des obligations portugaises à 10 ans a atteint un nouveau record, pour atteindre plus de 15 %, alors que le gouvernement ne cesse de réduire les dépenses et d’augmenter les taxes pour entrer dans les conditions de l’aide européenne. Avec l’augmentation de ses taux, le coût de la dette portugaise ne fait qu’augmenter, ce qui l’oblige à faire davantage d’efforts… Exactement ce qui s’est passé au début des ennuis de la Grèce.
Le Portugal vend également ses bijoux de famille pour essayer de s’en sortir, comme la compagnie aérienne nationale, TAP. Malgré tous ses efforts, l’objectif du gouvernement est d’atteindre un déficit de 4,5 % en 2012, après avoir enregistré un déficit de 9,8 % en 2010.
Autre élément qui prouve que le Portugal est dans de sales draps : l’objectif du gouvernement de stabiliser la dette à 112 % du produit national brut en 2013. Quand on sait que l’austérité va au mieux impacter la croissance, au pire entraîner une récession, il est difficile d’être optimiste…

ParAdmin

Implication de la Société Générale et du Crédit Agricole dans l’enquête sur le Libor

Les banques françaises Société Générale et Crédit Agricole font désormais l’objet d’une enquête, tout comme la Deutsche Bank et HSBC, à propos du scandale du Libor, qui a éclaté avec l’amende record infligée à Barclays.

Le scandale de la manipulation des taux du Libor, un taux de référence qui permet de fixer à quel tarif les banques prêtent de l’argent à travers toute une série de produits, comme les prêts hypothécaires, les cartes de crédit, etc., implique de plus en plus d’acteurs de la finance. À côté de grandes banques internationales qui font l’objet d’investigations, de vénérables institutions comme la Bank of England font également l’objet d’enquêtes. C’est ainsi que la banque d’Angleterre a été accusée d’avoir encouragé ces mensonges.

Ben Bernanke, le président de la Fed, a dû lui-même communiquer des informations et répondre à des questions devant le Sénat. Aux États-Unis, toute une série de banques pourraient se retrouver sous le coup de la justice d’ici le 3 septembre prochain. Avec de nouvelles amendes record en perspective ? Alors que la capitalisation des banques pose déjà problème, de telles amendes serait évidemment un gros problème pour ces établissements financiers déjà contraints à jouer le rôle d’équilibristes.

ParAdmin

L’or continue de grimper alors que Bernanke déclare que l’économie américaine s’améliore

L’or vient d’atteindre son plus haut depuis 2 mois après que Ben Bernanke ait déclaré qu’il voyait l’économie américaine s’améliorer, ce qui a ouvert l’appétit des marchés pour les matières premières.
« Les indicateurs concernant les dépenses, la production et le marché du travail ont montré des signes d’amélioration », a déclaré le président de la Fed durant son rapport au comité du budget à Washington. Même si l’or est une valeur refuge, il s’agit aussi d’une matière première qui profite d’une embellie économique, ou de déclarations qui le font croire.
Les futures de l’or pour avril ont progressé de 0,6 %, l’once étant presque à 1760 $ au Comex de New York, après avoir atteint un plafond de 1763,8 dollars le 2 décembre dernier. En janvier, l’or a augmenté de 11 %, soit la plus grosse progression du métal précieux depuis 1983.
Les investisseurs se ruent aussi sur l’or afin de se protéger contre l’inflation, vu que les perspectives économiques restent incertaines, ce qui laisse la porte ouverte à un nouveau quantitative easing, soit la création de masse monétaire supplémentaire, qui dilue la valeur de l’argent existant. De nombreux analystes estiment que cette nouvelle planche à billets n’est qu’une question de temps.

 

ParAdmin

La confiance des entreprises en Allemagne a progressé en novembre, à la surprise générale

La confiance des entreprises en Allemagne a connu un rebond inattendu en novembre dernier, alors qu’elle était au plus bas depuis 2 ans et demi. Cela pourrait être le signe du retour de la croissance dans la première puissance économique du Vieux continent.

L’institut IFO, basé à Munich, a indiqué que son index du climat des affaires, qui est établi sur base d’une enquête faite parmi 7 000 hommes d’affaires, est passé de 100 à 101,4, alors que les économistes tablaient sur un chiffre de 99,5. En France, la confiance est également à la hausse, alors qu’elle était au plus bas depuis 3 ans.

Durant le 3e trimestre 2012, la croissance allemande a moins ralenti que prévu, malgré la récession que connaissent les principaux partenaires commerciaux de l’Allemagne. Même si les entreprises restent prudentes et se préparent en cas de récession, il se pourrait que le ralentissement ne soit que temporaire.

Tobias Blattner économiste chez Daiwa International : « Même si nous nous attendons à un ralentissement économique au 4e trimestre, les choses devraient s’améliorer après le Nouvel An. En Allemagne, on va plutôt assister à un ralentissement de la croissance plutôt qu’à une récession. »

ParAdmin

FCPI Wagon Rendement : souscription éligible au PEA PME

Calao Finance annonce une nouvelle période de souscription au FCPI Wagon Rendement dédié à la location de wagons spécialisés en Europe (transport des matières premières nécessaires à l’économie, sensibles ou dangereuses : céréales, produits chimiques, gaz, pétrole, etc) qui durera normalement jusqu’au 18 juillet 2014.

Souscription minimum : 30 000 € pour les souscripteurs avertis ou 10 000 € pour les autres via un mandat de gestion. Durée de placement recommandée : 6 ans. Objectif de rendement annuel (non garanti) : 6 à 7 %. Wagon Rendement est éligible au PEA classique et au nouveau PEA PME-ETI.

ParAdmin

GM pourrait racheter le groupe PSA

Des rumeurs prétendent que la famille Peugeot serait prête à faire un pas de côté pour laisser GM prendre les rênes de la société, la marque au lion faisant face à de gros problèmes de liquidités. Cette sortie pourrait se faire avant la fin de l’année, alors que la société a consumé 3 milliards d’euros l’année dernière.

General Motors, qui gère Opel, Chevrolet et Vauxhall en Europe, possède déjà 7 %, depuis mars 2012, de PSA. GM et PSA souffrent déjà de surcapacité, malgré la diminution de la production. Pour que cette acquisition se fasse, GM devrait avoir les mains libres pour fermer des usines en Europe et consolider la production, quelque chose que tient absolument à éviter François Hollande.

La famille Peugeot aurait d’abord sollicité le soutien financier de son partenaire chinois Dongfeng, mais après avoir essuyé un refus, se serait tournée vers GM en dernier recours. GM profiterait en ce moment de la faiblesse de PSA pour recevoir des garanties quant aux fermetures d’usines et licenciements, que le géant américain souhaite faire à bon compte. Pour l’instant, les sociétés se sont abstenues de tout commentaire à propos de ce dossier.

Peugeot emploie actuellement en France 77.000 personnes, alors que les ventes sont en forte diminution, de 13,9 %, sur les 5 premiers mois de 2013 par rapport à 2012.

ParAdmin

Indemnités journalières maternité : révision du mode de calcul

Le salaire pris en compte pour le calcul des indemnités journalières de maternité s’entend du montant brut retenu dans la limite du plafond de la Sécurité sociale et diminué des charges sociales, CSG incluse. Le taux de charges sociales vient d’être clairement défini par voie d’arrêté. Il est désormais fixé explicitement à 21 % pour les arrêts de travail intervenant à partir du 1er juillet 2013. Le montant maximum de l’indemnité journalière sera ainsi fixé à 80,15 €. La précédente règle de calcul datait d’un arrêté de 1995 qui ne prenait pas en compte la CRDS.